Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 décembre 2014 - 12:13

Hausse des tarifs et du budget pour la STL en 2015

Ghislain Plourde

Par Ghislain Plourde, Journaliste

Twitter Ghislain Plourde

En 2015, les clients de la Société de transport de Laval (STL) paieront, en moyenne, près de 3 % de plus pour se déplacer. Par ailleurs, le transporteur opérera avec un budget d’opération de 131 M $, en hausse de 2 %.

Les grandes lignes du budget 2015 de la STL ont été rendues publiques, dans les derniers jours.

Clientèle

Les usagers auront à débourser davantage pour se procurer l’abonnement mensuel. Au prix régulier, il passe de 86,50 $ à 89 $, les étudiants paieront 2 $ de plus (69 $ à 71 $) et, finalement, le tarif réduit se détaillera à 53,50 $ alors qu’il est actuellement à 52 $.

Le tarif du droit de passage subira, aussi, une hausse en 2015. Ainsi, le bloc de huit droits au tarif ordinaire coûtera 21,50 $ (au lieu de 20,75 $) tandis que celui à tarif réduit se vendra à 15,25 $ (14,75 $ cette année).

Il n’y a que le billet individuel (3,25 $) qui demeurera au même prix, l’an prochain.

Plan

Pour arriver à équilibrer son budget 2015, le transporteur a, cependant, dû rationaliser ses dépenses et consentir à un gel de l’embauche des employés de soutien. En contrepartie, il a pu compter sur un soutien financier accru de la part de la Ville de Laval.

Donc, la contribution municipale augmente de 3,9 M $ pour atteindre 61,2 M $ (47 % des revenus totaux) soit une hausse de 7 % par rapport au budget 2014.

Par contre, le support financier du gouvernement du Québec est en diminution de 700 000 $ et celui de l’Agence métropolitaine de transport (AMT) est revu à la baisse de 1,1 M $.

La société estime à 3 % la croissance de l’achalandage pour 2015 sur son réseau régulier et de 8 % pour les usagers du transport adapté. Pour répondre aux besoins, elle augmentera son offre de service de 1,2 %.

Gestes

En plus, le directeur général de la STL, Guy Picard, a fait connaître les principales mesures qui seront déployées au cours de 2015.

«Nous nous concentrerons sur l’implantation de mesures préférentielles pour autobus (MPB qui vise à améliorer la rapidité et la fluidité des déplacements à Laval grâce à des feux prioritaires, des voies réservées et l’implantation d’un système de bus à haut niveau de service (BHNS). De plus, nous poursuivrons notre grand chantier portant sur la modernisation de nos installations et l’agrandissement de nos locaux et garages, afin de servir la clientèle à long terme.»

D’autres actions seront menées par le transporteur lavallois dans les 12 prochains mois.

«Nous poursuivrons l’acquisition et le remplacement de nos abribus, nous expérimenterons la recharge à distance pour la carte OPUS, qui permettra à la clientèle d’acquérir ce titre et de consulter son contenu par le biais du Web, nous participerons, avec d’autres partenaires, à un projet de développement d’une solution de recharge rapide pour véhicule à motorisation hybride. Dans le même esprit, nous continuerons à former nos chauffeurs à l’écoconduite», précise le DG de la STL.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.