Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 mai 2015 - 17:00 | Mis à jour : 17:08

Révision du schéma d'aménagement : les Lavallois invités à redessiner leur ville

Fanny Arnaud

Par Fanny Arnaud, Journaliste

Toutes les réactions 3

La Ville de Laval adoptera un nouveau schéma d'aménagement et de développement du territoire au mois de décembre 2016

Et cette révision sera le fruit de consultations publiques.

«Nous allons redessiner l'Île Jésus : définir les milieux protégés, les zones commerciales, industrielles et résidentielles», explique le maire, Marc Demers.

Cette révision du schéma sera la première depuis 1990.

«On repart avec une page blanche», dit Serge Lamontagne, le directeur général de la Ville.

Citoyens

Le schéma devra prendre en compte les orientations gouvernementales et le Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD) de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

Il sera aussi inspiré par la vision stratégique 2015-2035 présentée en avril dernier et intitulée «Urbaine de nature». 

De là, les citoyens seront consultés à trois reprises : avant la rédaction du premier projet en juin, sur le premier projet à l'hiver puis sur le second projet au printemps prochain.

L'adoption du schéma révisé est prévue pour décembre 2016. Il sera accompagné d'un plan sur cinq ans comprenant les échéanciers, les partenaires, et les moyens alloués.

«On veut des cibles très claires et des décisions concrètes», a dit monsieur le maire.

Commission

M. Demers a immédiatement annoncé la création d'une commission composée de la conseillère municipale de Saint-Martin, Aline Dib, de la conseillère de Sainte-Rose, Virginie Dufour, de la conseillère d'Auteuil, Jocelyne Frédéric-Gauthier et du conseiller de L'Abord-à-Plouffe, Vasilios Karidogiannis.

«Je serai présente à toutes les consultations pour écouter les citoyens, nous voulons faire de Laval un lieu où les jeunes veulent s'installer», dit Mme Frédéric-Gauthier. 

Le maire présidera cette commission.

Critiques

Le chef de l'Opposition officielle, Jean-Claude Gobé, se dit satisfait de cette annonce, mais craint que trop d'argent et de temps ne soient consacrés aux consultations publiques.

«Ce sont toujours les mêmes personnes qui se présentent donc ça ne reflète pas l'opinion des 410 000 Lavallois», dit-il. 

Mais surtout, il reproche au maire d'avoir uniquement nommé des conseillers de son parti dans cette commission.

Pour le conseiller de l'opposition, Michel Trottier, cette absence de multipartisme est «un manque de maturité».

Le conseiller indépendant, Alain Lecompte, ajoute que, selon lui, ce n'est pas au maire de présider cette commission.

Informations : Les premières consultations auront lieu au mois de juin et les citoyens peuvent s'inscrire dès maintenant sur www.repensonslaval.ca
-  avec les citoyens : 1er, 3, 8, 9 et 10 juin à 19h30 et le 4 juin à 13h30
- avec les organismes : le 3 juin à 13h30
- avec les gens d'affaires : le 16 juin à 13h30

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactions
  • Commencez déjà par construire le mur antibruit de la 440 promis depuis des années. La pancarte annonçant les travaux a été posée il y a 3 ans. Depuis, c'est le silence total. Silence dont les résidents aimeraient jouir...

    Manu - 2015-05-15 09:15
  • «Nous allons redessiner l'Île Jésus : définir les milieux protégés, les zones commerciales, industrielles et résidentielles», explique le maire, Marc Demers. Et les personnes âgées, les enfants; Depuis le début de l'été que les feux de cour arrière empoisonnent l'air que nous respirons dans Vimont.

    GagR - 2015-05-16 07:14
  • À quand une rampe de mise à l'eau à l'est de l’île? Nous sommes obligés de traverser à Montréal, beaucoup mieux équipé que Laval pour l'accès au fleuve

    GagR - 2015-05-31 18:04