Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 novembre 2016 - 14:34 | Mis à jour : 14:37

« Laval un modèle de transparence »

Lutte a la corruption - Les élus de Laval reconnus pour leur clairvoyance

Par Salle des nouvelles

Le magazine Québec Science a publié en novembre un dossier sur la recherche menée dans le réseau de l’Université du Québec. On y fait mention d’un projet en gestion municipale mené par l’École nationale d’administration publique à Laval. 

L’article titré « Gestion municipale: Repartir sur des bases saines » souligne la clairvoyance des élus municipaux dans les termes suivants : « Après des années d’abus, il a fallu que les nouveaux élus fassent preuve de créativité et d’ingéniosité pour revoir en profondeur les procédures de gestion municipale, et faire de Laval un modèle de transparence ».  

Le résultat de cette créativité en a été « un partenariat entre la ville et 10 professeurs de l’École nationale d’administration publique (ENAP). Ces derniers, depuis novembre 2014, conseillent les gestionnaires concernant 25 chantiers organisationnels, dans le cadre d’un projet de recherche accompagnement unique en son genre. »

Rappelons que cette collaboration a valu à Laval le prix mérite Ovation municipale de l’Union des municipalités du Québec en mai dernier.  

Pour Gérard Divay, responsable du projet à l’ENAP, et son équipe, Laval devient ainsi un véritable laboratoire d’expérimentation et d’évaluation des pratiques managériales municipales.   

Toujours selon l’article publié par Québec Science, « Le vent du changement souffle à Laval. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.