Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 janvier 2017 - 11:34

La pêche est ouverte au Parc de la Rivière-des-Mille-Îles

Par Salle des nouvelles

Le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles a le plaisir d’annoncer que la saison de la pêche blanche a officiellement débuté. Ceux qui aiment taquiner le poisson en dessous de la glace ou partager de bons moments en famille ou entre amis autour d’un feu pourront s’en donner à coeur joie dans nos jolies cabanes colorées. Installées dans une crique derrière l’église de Sainte-Rose de Lima à Laval, les cabanes sont visibles depuis le pont Marius-Dufresne (117). Plusieurs forfaits sont proposés pour tous les goûts et les âges.

Deux activités guidées d’initiation à la pêche sont offertes au Parc cet hiver. La première s’adresse aux enfants de 8 à 13 ans (les 21 et 22 janvier et les 11, 12, 18 et 19 février) et la seconde à toute la famille (les 4, 5, 25 et 26 février). Les participants âgées de 8 à 13 ans reçoivent une brimbale, un guide « Guliver » ainsi qu’un permis de pêche valide jusqu’à leurs 18 ans. De quoi vivre une expérience unique sur la rivière gelée à prix modique (entre 10 et 18 $ par personne) !

Vous connaissez déjà les rudiments de la pêche? Pourquoi ne pas essayer le forfait pêche blanche clés en main. Nos cabanes peuvent accueillir un groupe de six personnes. Tout le matériel de pêche est fourni dans le forfait qui comprend 10 trous percés. Il ne vous manque plus que le permis de pêche, qui est obligatoire. Une agréable manière de prendre un bol d’air frais avec les amis.

Les places étant limitées, il est important de réserver rapidement par téléphone au 450 622-1020, poste 227 ou par courriel à info@parc-mille-iles.qc.ca. L’accès au site de pêche est conditionnel à l’épaisseur de glace. Nos activités de pêche sur la glace pourraient être annulées par mesure de sécurité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.