Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 février 2017 - 09:30

Une action concrète pour les journées de la persévérance scolaire

Par Salle des nouvelles

C’est dans le cadre des journées de la persévérance scolaire, qui se tiendront du 13 au 17 février prochain, que les familles d’enfants entrant à la maternelle en septembre sont invités à prendre part à l’événement Mon coco primaire, à Vimont-Auteuil. Se tenant le 25 mars prochain, cette matinée d’information permettra aux parents d’enfants entrant à la maternelle d’être mieux préparés pour une transition scolaire de qualité. 

Les recherches démontrent que si la rentrée à la maternelle de l’enfant est vécue de façon harmonieuse, elle permettra d’être une base solide pour les prochaines transitions. De plus, elle a un impact sur la motivation et l’engagement de l’enfant à l’école, donc, sur sa persévérance et sa réussite scolaire. 

La matinée Mon coco au primaire se présentera sous forme de conférences. Divers spécialistes prendront la parole sur les thèmes de la nutrition, de la santé ainsi que sur la préparation des enfants vers l’école. Bon nombre de partenaires seront sur place pour présenter les différents services offerts aux familles dans le secteur de Vimont-Auteuil et une halte-garderie gratuite sera également mise à disposition. <<Mon coco au primaire regroupe plusieurs partenaires du secteur qui, tous ensemble, guideront les familles vers une rentrée scolaire réussie!>>, se réjouit Marilyn Charbonneau, organisatrice de l’événement. 

L’événement, présenté par le regroupement VizAxion, est totalement gratuit pour la population. L’inscription étant obligatoire, les familles sont invitées à confirmer leur présence au (514) 465-3547 ou par internet au www.inscription-facile.com/moncocoauprimaire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.