Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 mai 2017 - 14:02

Crue printanière 2017

Mise en place de mesures supplémentaires pour épauler les citoyens

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval a mis en place les mesures nécessaires afin de répondre aux inquiétudes des citoyens quant aux inondations en cours, et se tient prête à intervenir rapidement advenant une détérioration de la situation.
 
« Nos équipes sont sur le terrain depuis le 4 avril, mais la situation actuelle nécessite que des mesures complémentaires soient mises en place pour assurer la sécurité et l’intégrité de nos citoyens. L’ensemble des services municipaux travaille de concert et suit l’évolution de la situation de très près », a déclaré le maire de Laval, Marc Demers.
 
Il est désormais plus facile pour les citoyens de parler avec la Ville en composant le 311. Le service est ouvert de 6 h à 23 h jusqu’à vendredi, et de 6 h à 21 h durant le week-end. L’ajout de ressources supplémentaires et de postes téléphoniques permet de faire face à une recrudescence d’appels. Les citoyens sont invités à téléphoner aux agents de service du 311 pour toute question ou pour obtenir une livraison de sacs de sable. Le 911 est mobilisé pour répondre aux demandes d’urgence uniquement.
 
Dès le 5 mai, une centaine d’employés cols bleus supplémentaires du Service des travaux publics seront sur le terrain afin d’effectuer la livraison des sacs de sable et d’aider les citoyens à ériger des murets. Il s’agit, pour la plupart, d’employés rappelés en poste suite à la fin des opérations hivernales.
 
Le Service de police a ajouté des patrouilleurs dans les différents secteurs névralgiques. Ceux-ci assurent une présence permanente sur le terrain, 24 h sur 24, et viennent épauler les membres des mesures d’urgence qui effectuent une vigie terrain depuis le début du mois d’avril. Une équipe de l’Urgence sociale visite les citoyens les plus vulnérables et leur apporte un soutien psychologique, en plus de pouvoir proposer des solutions de relogement temporaire, en coordination avec le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval.
 
Le Service de sécurité incendie, pour sa part, continue de soutenir les citoyens dans les opérations de pompage et sont les premiers répondants sur les lieux des inondations. Les effectifs ont été augmentés considérablement, et la crue des eaux n’a pas d’impact sur leurs opérations régulières.
 
Finalement, des démarches ont été entreprises avec des organismes du milieu afin d’obtenir l’apport de bénévoles additionnels si la situation le requiert.
 
La Ville incite les riverains à prendre les mesures de protection nécessaires avant que l’eau n’atteigne leurs terrains, et surtout de couper l’électricité dès les premiers signes d’infiltration.
 
Rappelons que depuis le début avril, la Sécurité civile de la Ville de Laval surveille de près la situation. Une mise à jour quotidienne du site Internet est effectuée, et une équipe de mesures d’urgence, composée de bénévoles, effectue une vigie sur le terrain afin de rassurer les citoyens et de rapporter en temps réel l’état de la situation. Du sable en vrac et des sacs de jute sont offerts aux citoyens depuis le 7 avril afin de les aider à se protéger efficacement. Le Service de sécurité incendie se déplace également sur les lieux dès que nécessaire.
 
À noter que la Sécurité publique du Québec a inclus ​​la Ville de Laval dans les villes admissibles à une aide financière pour les inondations dans la période visée.​ Les Lavallois sinistrés peuvent se renseigner sur le site Internet de la Sécurité publique du Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.