Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 juin 2017 - 08:23

Les pompiers ont sensibilisé et diverti 45 000 personnes

Succès monstre de la 11e Grande Fête des pompiers de Laval

Par Salle des nouvelles

La Grande Fête des pompiers a accueilli plus de 45 000 personnes les 2, 3 et 4 juin derniers à Centropolis. Présentée encore cette année par belairdirect, cette 11e édition en a mis plein la vue aux participants !
 
« La Grande Fête des pompiers est un moyen pour nous d’accomplir notre mandat premier, soit la prévention des incendies, auprès d’un grand nombre de personnes en même temps, et ce, dans un contexte festif. Si les visiteurs retournent à la maison en se souvenant d’un seul conseil de prévention leur permettant d’améliorer leur sécurité, nous avons alors atteint notre objectif ! », souligne René Daigneault, directeur du Service de sécurité incendie.
 
Soirées en fête
Lors des fins de soirée, la foule s’est déplacée massivement cette année pour voir et entendre Mosaïk, avec les pompiers de Laval, et Jonathan Painchaud, ainsi que Simon Kearney le vendredi soir, et le spectacle de musique et de danse du Montreal Jazz Band le samedi, qui a diverti la foule!
 
Parade de camions anciens : un incontournable
La parade d’une trentaine de camions anciens a parcouru 10 km cette année. Près de 200 personnes sont montées à bord des camions pour sillonner les rues de Laval. Parmi ces participants, notons le maire de Laval, Marc Demers, et plusieurs élus. Encore une fois, les klaxons et les sirènes des vieux camions ont épaté la foule, surtout à l’arrivée sur la promenade de Centropolis, qui était bondée.
 
Spectacles jeunesse
Les spectacles jeunesse ont connu un grand succès sur la scène principale. Les spectacles de Hisse et Ho ainsi que les Pourquoi 2 ont épaté les plus petits et amusé les plus vieux!
 
À vos chaudrons avec les pompiers
Le volet culinaire était de retour cette année. Présenté par la Caisse Desjardins des Grands boulevards de Laval, cet atelier mettait en vedette les pompiers recrus, qui avaient pour mission de cuisiner sur une scène où un jury goûtait et commentait leurs plats pendant que des conseils sur les comportements sécuritaires à adopter en cuisine étaient prodigués par un inspecteur en prévention. Les fiches des recettes présentées étaient offertes aux spectateurs, qui ne se sont pas gênés pour poser des questions et se renseigner sur la vie quotidienne fascinante des pompiers en caserne.
 
Le Défi 24 heures prolifique
Les 70 pompiers, dont 8 du Service de sécurité incendie de Laval, qui se sont relayé pendant 24 heures dans la montée des marches de la super structure de 9 mètres de haut, ont fièrement relevé le Défi en amassant près de 12 000 $, somme qui a été remise à la fin du défi à la Fondation des pompiers du Québec pour les grands brûlés. Fatigués mais heureux d’avoir réussi cet exploit, les participants se sont dits déjà prêts à recommencer l’an prochain.
 
Une participation record à la Course des pompiers
Pour sa 6e édition, la Course des pompiers, présentée par Pomerleau, a attiré près de 4 200 coureurs : du jamais vu à cet événement. En plus des trajets de 2, 5, 10 et 21,1 km, une distance de marathon de 42,2 km a été ajoutée à la course cette année, et ce sont quelque 180 coureurs qui en ont fait l’expérience pour la toute première fois. Un franc succès sur toute la ligne! Toutes les arrivées se faisaient sous la super structure du Défi 24 heures, où les coureurs étaient accueillis en musique par les pompiers musiciens de Mosaïk. Exploit héroïque renouvelé encore cette année, quelques enfants de l'école Jean-Piaget ayant une déficience motrice grave avec ou sans déficience intellectuelle ont eu la chance de prendre part à un parcours adapté (200 mètres) à la fin du 2 km.
 
La Grande Fête des pompiers est possible grâce à l’immense implication des pompiers à la conception et la planification des activités, mais également, grâce à de nombreux partenaires dont : belairdirect, l’Association des pompiers de Laval, Centropolis, Rythme FM, Courrier Laval et la Caisse Desjardins des Grands Boulevards.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.