Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 juillet 2017 - 12:01

Laval refuse de sauver un boisé en y aménageant un parc

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 13

Le conseiller municipal du Parti Laval-Équipe Michel Trottier dans Laval-des-Rapides, Pierre Anthian, se désole du rejet de sa proposition visant à transformer en parc urbain le Boisé Trait-Carré, actuellement menacé par le nouveau schéma d'aménagement d'être utilisé pour des constructions immobilières pouvant atteindre 25 étages. Malgré l'extraordinaire appui de 2107 citoyens qui se sont mobilisés autour de ce projet,  le maire de Laval, Marc Demers ainsi que la totalité des conseillers municipaux de son parti politique, ont rejeté cette proposition lors du conseil municipal du 4 juillet dernier. 

Dernier poumon du district Laval-des-Rapides, situé au coeur de Laval, le Boisé Trait-Carré doit être un espace de vie écologique et collectif, croit le conseiller municipal Pierre Anthian. 

"Permettre la construction de tours de 25 étages sur le dernier espace vierge du centre-ville, génèrera probablement des millions de dollars en revenus de taxes, mais une ville n'est pas une entreprise qui se doit de faire des bénéfices à tout prix. La vocation première d'une ville est d'avoir à coeur la santé et la qualité de vie des citoyens et d'écouter leur volonté. Le projet de faire de cet espace un parc naturel est la volonté d'au moins 2107 personnes qui vivent aux abords de ce joyau de la nature. Je me désole que 15 conseillers sur 20 aient voté contre la volonté des citoyens." s'insurge celui qui porte ce projet pour la 3ème année consécutive.

Au total, ce sont 55 000 personnes qui gravitent à distance de marche de ce secteur (métro Montmorency, le plus grand cégep du Québec, l'université, la Place Bell, 2 résidences d'aînés, un important complexe immobilier de 10 tours, etc.) qui bénéficieraient d'un tel espace vert, unique poumon d'un quartier industrialisé qui accueille trafic, centres commerciaux et stationnements bétonnés. Parmi les signataires favorables au projet, M. Anthian relève l'appui de 468 aînés de 2 résidences, des syndics de copropriété, des garderies, des commerçants et d'innombrables familles propriétaires et locataires, pour qui cet espace constitue la seule possibilité d'avoir une cour arrière.

L'adoption du schéma d'aménagement inquiète.

Le tout premier schéma d'aménagement de Laval depuis 1990, prévu pour adoption le mois prochain, inquiète le conseiller municipal de Laval-des-Rapides quant à la préservation de la qualité de vie de ses concitoyen(nes). 

"Je représente le secteur le plus dynamique de la Ville, qui a des projections de développement très intéressantes pour la réputation de Laval. Cependant, ce développement urbain doit se faire selon les normes qui respectent les secteurs résidentiels et qui permettent une qualité de vie à échelle humaine." commente M. Anthian. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

13 réactions
  • Allons tous au Conseil de Ville de LAVAL en août pour faire part de notre désaccord. Svp passez le mot.

    Colette - 2017-07-07 18:44
  • Verdure ou béton. L'humain ou des promoteurs voues à l'argent. Quelle est la personnalité de cette ville de Laval. Droles de priorités. Non je n' ai pas ces valeurs. Désolant pour l' avenir. Un peu d'envergure et d'évasion.

    Michel - 2017-07-08 00:09
  • C'est une erreur grave. Il nous faut conserver et protéger tous les milieux humides, les milieux forestiers exceptionnels, les parcs et les forets urbaines qu'ils nous restent. Quand Laval s'engagera-t-elle? www.bleuterre.ca/declarations

    Marc Chenier de Laval - 2017-07-08 06:21
  • POURQUOI FAVORISER UN DÉVELOPPEMENT ET NOUS PRIVER D'UN PARC?

    Anonyme - 2017-07-08 10:43
  • Totalement en accord avec cet article, on ne protège pas assez nos espaces verts.

    Pierre Desmarais - 2017-07-12 14:46
  • Je me désolé car j'habite juste à côté. Je n'ai pas quitté Montréal pour me retrouver avec des tours de 25 étages à côté de ma porte.
    Cela manque cruellement d'un beau parc fans le secteur.

    fabrice - 2017-07-13 08:40
  • En plus d'être des capteurs de CO2, les arbres sont des climatiseurs extrêmement efficace.L'été actuel est plutôt frais, mais il y a des changements climatiques importants qui sont amorcés. Attendez-vous à des surprises très coûteuses. On aurait pu faire une belle ville du futur sur l'île Jésus, mais là on sacrifie notre patrimoine naturel pour le gris carré et triste. La beauté et le calme sont essentiels à la vie. Je demeure près d'un grand parc, j'y suis à chaque jour. Enlevez-le et je déménage aussitôt que je retrouve la même chose ailleurs.

    P'tit Rodin - 2017-07-13 13:09
  • Il ne reste que très peu d'espaces verts et de boisés sur l'île, ceux qui demeurent sont d'autant plus précieux. Laval a souffert d'un développement anarchique au cours des années; pourquoi aller de l'avant avec un projet qui imiterait les erreurs du passé et qui déséquilibrerait d'avantage ce secteur en le privant de cet oasis urbain à jamais?

    Richard Daoust - 2017-07-13 13:32
  • Excellent plaidoyer, ces boisés "délictuels" sont d'autant plus précieux que rares et doivent absolument être énergiquement protégés. Ils donnent une grande valeur au quartier,

    Pierre Bonin - 2017-07-14 21:48
  • Pas croyable et dire que quand cela seras terminé je serai à la retraite et loin de mon ex travail. Un terrible chaos de gens retournant à la maison tous en même temps. Que dire du départ le matin... Les gens devront prendre vraiment le transport en commun. Une idée de génie devras être sur table pour bientôt pour la STL, mon employeur. Engorgement de voiture sur Industriel et St Martin. Pas facile pour les bus de Laval à l'heure de pointe vers 17 hr.

    France Taillon - 2017-07-15 22:10
  • Il est important de garder des espaces verts à Laval. Je constate que ce quartie de Laval, comme bien d'autres d'ailleurs, se transforme selon les besoins de la mairie et ne se préoccupe nullement des demandes de la population. Je puis dire que nous vivons le même dilemme à Fabreville pour l'aménagement d'un parc . La ville veut faire un terrain de soccer. Voici les propositions de la population; un sentier pédestre, un parc pour enfants, un parc à chiens, une ligne d'autobus express pour le métro. . Le parc de soccer de plusieurs millions de dollars ne répond aux demandes de la pppulation. À quand les élections déjà ....j'ai hâte d'y être!

    Michèle - 2017-07-16 08:28
  • Vraiment désolant de voir notre belle ville transformée en tour d'habitation, encore plus de pollution. Un endroit vert, aurait été apprécié.

    Dan - 2017-07-16 08:43
  • Je suis enchanté Au plus haut point de l'acquisition de ce t'arrange pour en en faire un parc, c'est un terrain riche en vie aquatique, on y trouve plein de coquillage, et une flore abondante et des arbres qui abrite plein d'oiseaux, c'est essentiel å la vie urbaine de ce quartier

    GERARD LALONDE - 2017-09-12 10:48