Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 juillet 2017 - 09:59 | Mis à jour : 19 juillet 2017 - 09:41

Appel de projets pour le soutien des expositions permanentes et itinérantes

La ministre Francine Charbonneau annonce une aide financière de 390 000 $ pour soutenir le Musée Armand-Frappier

Par Salle des nouvelles

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 390 000 $ au Musée Armand-Frappier, un centre d'interprétation des biosciences, afin de soutenir l'exposition permanente À échelle humaine, un projet innovant sur le plan tant muséologique que technologique.
 
La ministre responsable de la région de Laval et ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, Mme Francine Charbonneau, en a fait l'annonce hier, au Musée Armand-Frappier, en compagnie du député de Chomedey, M. Guy Ouellette.
 
Rappelons que le gouvernement du Québec a annoncé un investissement de 4 507 000 $ afin de soutenir 18 institutions muséales québécoises dans 10 régions du Québec, pour le renouvellement ou l'organisation d'expositions permanentes et pour la conception d'expositions itinérantes. Cet investissement permettra, entre autres, d'améliorer la qualité de l'offre muséale au Québec, d'augmenter l'accès aux collections sur l'ensemble du territoire et d'accroître la vitalité régionale autour des institutions muséales.

Citations :
« Le rôle et la portée des institutions muséales sont très importants dans notre milieu. En plus d'être des moteurs de développement socioculturel, économique et touristique, ces établissements participent à la création d'une identité forte au sein de notre collectivité. Je suis convaincue que le renouvellement de l'exposition au Musée Armand-Frappier aura une influence marquante sur le sentiment d'appartenance du milieu à sa culture et à son histoire. »

Francine Charbonneau, ministre responsable de la région de Laval et ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation

 
« La région de Laval compte trois institutions muséales consacrées à la culture scientifique, et le Musée Armand-Frappier en fait partie. Je suis fier de cet engagement gouvernemental qui contribuera à soutenir le musée pour la présentation d'un projet novateur et original offrant aux citoyens un regard nouveau sur la science. »
Guy Ouellette, député de Chomedey
 

« Notre gouvernement est heureux de soutenir les institutions muséales, car elles sont des acteurs clés de la culture qui participent au dynamisme et à la vitalité de toutes les régions du Québec. Ces investissements mettront en relief l'excellence québécoise en matière de muséologie, notamment dans la conception d'expositions, et ils contribueront à la consolidation du réseau muséal. Les citoyennes et citoyens de tous âges auront donc un accès privilégié au savoir, à la connaissance, aux arts et au patrimoine. »

Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française
 

« Nous nous réjouissons de cet important appui financier et en remercions chaleureusement le gouvernement du Québec. Il nous permettra de créer une exposition permanente pour faire connaître l'œuvre du docteur Frappier et de mettre en lumière la mission de notre institution, soit favoriser la compréhension des enjeux scientifiques liés à la santé humaine. »  

Guylaine Archambault, directrice du Musée Armand-Frappier

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.