Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 juillet 2017 - 13:53

La Ville de Laval conclut une entente de principe en vue d’acquérir le Complexe sportif Guimond

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval et la famille Guimond, propriétaire du Complexe sportif Guimond, ont conclu une entente de principe, entérinée lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal du 18 juillet dernier, afin d’acquérir ledit complexe. Cela devrait mettre fin au climat d’incertitude qui règne depuis quelques semaines déjà quant aux heures de glace disponibles pour la saison 2017-2018.
 
Le maire de Laval, Marc Demers, se dit très heureux de voir les efforts investis par les deux parties afin de mener à terme cette entente, qui comprend l’immeuble ainsi que les équipements attachés à sa vocation. « L’acquisition du Complexe sportif Guimond permettrait de donner rapidement accès aux Lavallois à un complexe récent et accessible et de répondre aux besoins croissants en heures de glace. La construction d’une telle infrastructure demanderait plusieurs années. L’occasion est donc très avantageuse », précise-t-il.  
 
« Cette entente de principe est une avancée majeure, alors que la saison approche à grands pas, et l’acquisition du Complexe sportif Guimond serait bénéfique à tous », ajoute Éric Guimond, président de l’entreprise propriétaire.
 
Construit en 2010, le Complexe sportif Guimond est très prisé des Lavallois. D’une superficie de 30 447,8 mètres carrés, il comprend une patinoire régulière et deux petites patinoires. Il est situé au cœur de l’île et aisément accessible par le réseau autoroutier.
 
L’acquisition du Complexe sportif Guimond et l’ouverture prochaine de la Place Bell, qui offrira 3000 heures de glace supplémentaires, devraient permettre aux 4000 joueurs de Hockey Laval, 1500 patineurs artistiques, 600 patineurs de vitesse et 110 joueurs de ringuette de pratiquer leur sport favori durant la saison 2017-2018.
 
L’acquisition du Complexe sportif Guimond devrait être finalisée en septembre 2017. Grâce à celle-ci, la location de 800 heures de glace à l’extérieur du territoire lavallois et les solutions alternatives envisagées pourraient être mises… sur la glace!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.