Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 août 2017 - 14:40

Ouverture d’un centre d’hébergement temporaire à Laval

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1
La Ville de Laval informe la population lavalloise qu’un centre d’hébergement temporaire destiné à accueillir des demandeurs d’asile ouvrira prochainement sur le territoire. À la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), les partenaires lavallois et les autorités compétentes, sous la gouverne du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, s’assureront de la logistique du site, de la sécurité et des autres composantes liées au centre d’hébergement temporaire.
 
Laval répond à des besoins d’hébergement temporaire et participe ainsi à l’accueil de demandeurs d’asile. En effet, le CISSS de Laval a été mandaté, par le MSSS, pour identifier un site d’hébergement temporaire qui saura convenir à l’accueil de familles et de personnes en attente de régularisation de leur statut. Le centre d’hébergement accueillera les demandeurs d’asile en fonction de la capacité de l’établissement et du milieu.  
 
« Compte tenu de l’affluence des demandeurs d’asile aux postes frontaliers, il était de notre responsabilité de répondre à la demande des ministères concernés afin de contribuer à la mobilisation qu’exige une situation exceptionnelle, soutient Marc Demers, maire de Laval. Nous nous rendons donc disponible au CISSS de Laval qui pilote et coordonne toute l’opération.»

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • BRAVO j aimerais y faire du bénévolat peut-etre

    Anne-Marie - 2017-08-22 10:25