Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 août 2017 - 12:20

Laval primée pour sa gestion innovatrice

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval vient de se voir décerner le premier Prix de la gestion innovatrice 2017 de l’Institut d’administration publique du Canada pour son projet de réorganisation de l’administration de la Ville.
 
Ce projet, rappelons-le, comptait deux grands objectifs. D’une part, il servait à accompagner les gestionnaires dans la réalisation de 24 chantiers en posant un regard diagnostique externe. D’autre part, il consistait à documenter la démarche de changement orchestrée autour de trois axes principaux, à savoir la gouvernance, la reddition de compte et l’éthique.
 
Le prix de la gestion innovatrice de l’IPAC vient reconnaître et encourager le travail d’innovateurs en matière de changement des pratiques dans l’administration publique. Il est remis à une organisation qui a su transformer ses méthodes et principes de gestion, bonifier l’utilisation et l’administration des deniers publics et imposer des valeurs de transparence et d’imputabilité dans toutes ses décisions.
 
« Nous sommes très fiers à la Ville de Laval d’avoir obtenu cette reconnaissance de l’IPAC qui confirme une fois de plus que le réel changement dans la direction et la gestion de la Ville s’opère positivement, souligne le maire Marc Demers. Notre volonté de faire de Laval la ville de l’intégrité, de la transparence et de la participation citoyenne porte des fruits et devient un modèle à imiter. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.