Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 août 2017 - 13:45

Jeux d’eau au parc de la Renaissance: Un investissement de plus de 600 000 $

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval a officiellement inauguré une nouvelle aire de jeux d’eau au parc de la Renaissance, dans le quartier Sainte-Rose. Le site des nouveaux jeux est accessible par la rue François-Baillargé.
 
Les travaux, qui ont pris fin il y a quelques jours, représentent un investissement de 601 604 $ et ont permis d’aménager des jeux d’eau dont l’enceinte est indépendamment clôturée. L’aire de jeux est principalement destinée aux jeunes âgés de moins de 10 ans et peut accueillir une trentaine d’enfants à la fois. Quelques bancs ont été installés autour des jeux afin de permettre aux parents d’assurer la surveillance.
 
« Avec l’ajout de cette dixième aire de jeux d’eau sur le territoire lavallois, nous bonifions l’offre de service en loisir de plein air proposée aux citoyens du quartier et améliorons leur qualité de vie, affirme Marc Demers, maire de Laval. Les projets d’aménagement et d’amélioration des parcs par la ville accordent une attention particulière aux lieux pour permettre une pratique d’activités de plein air sécuritaire.»
 
« Je suis particulièrement heureuse que des jeux d’eau puissent désormais accueillir les jeunes enfants de mon secteur, ajoute Virginie Dufour, conseillère municipale de Sainte-Rose. En dotant le parc Renaissance d’une telle aire de jeux, la Ville améliore davantage l’environnement du quartier et répond aux besoins des familles ayant de jeunes enfants. »
 
En outre, un préposé à la surveillance est présent pendant toutes les heures d’ouverture pour assurer la sécurité des lieux.  Les jeux d’eau du parc de la Renaissance seront ouverts pendant le long week-end de la fête du Travail entre 10 h et 17 h. La Ville donne ensuite rendez-vous aux jeunes l’été prochain. Le parc de la Renaissance comporte déjà des modules de jeux et un terrain de mini-soccer.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.