Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 octobre 2017 - 15:44 | Mis à jour : 15:47

La tête de la candidate à la mairie, Sonia Baudelot, a été coupée sur ses pancartes électorales

Nombre record de pancartes endommagées, vandalisées et arrachées à Laval

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 2

De nombreux actes de vandalisme et des vols de pancartes ont pris une dimension particulière à Laval contre Sonia Baudelot. POURQUOI ?  

Ce sont des gestes totalement désespérés, des gestes que je qualifie d’inacceptables et de condamnables. Les personnes ayant détruit mes pancartes électorales expriment une frustration et une impuissance qui ne mènent nul part. J'y vois beaucoup de sexisme et de misogynie. Ceci est intolérable, je veux être Mairesse de Laval pour changer ces comportements qui ne sont pas dignes des Lavallois. C'est de la politique de bas niveau !

Je lance un message à tous ces gens désespérés et frustrés : Si vous pensez que les femmes vont arrêter de se lancer en politique, détrompez-vous ! Nous y sommes et nous gagnerons cette bataille du changement avec toutes les citoyennes et tous les citoyens lavallois.

Parmi tous les partis en course pour la mairie de Laval, seul le Parti Avenir Laval - Équipe Sonia Baudelot rapporte des vols de pancartes et différents actes de vandalisme sur un très grand nombre de pancartes installées.

Une plainte a été déposée auprès de la police de Laval afin d’ouvrir une enquête sur les méfaits commis sur tout le territoire de Laval et particulièrement dans les districts suivants :  District Souvenir-Labelle, District Chomedey, District Marc-Aurèle-Fortin, District Saint-Martin, District Vimont, District L'Abord-à-Plouffe, District Renaud , District Sainte-Dorothée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactions
  • Ou va la démocratie.Commencés par voter, c'est la meilleure façon d'exprimer votre opinion de façon intelligente et sans violence, vandalisme...

    Marcelle Poulin L'Heureux - 2017-10-13 17:24
  • Je considère que ces actes sont aussi dirigés vers toutes les femmes; j'ai bien envie de soutenir une femme à la mairie. Ce sont souvent de très bonnes gestionnaires.

    Guylaine - 2017-10-20 11:09