Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 décembre 2017 - 10:24 | Mis à jour : 14:49

La Commission de la gouvernance accueille deux nouveaux membres

Par Salle des nouvelles

Lors de la séance du conseil municipal du 5 décembre dernier, le maire de Laval, Marc Demers, a dévoilé le nom des membres de la Commission de la gouvernance, dont deux nouvelles recrues, soit Claude Larochelle et Isabelle Tassoni. Tous les autres membres ont été reconduits pour un second mandat qui s’échelonnera de 2017 à 2021.

Les membres de la Commission de la gouvernance sont les suivants (par ordre alphabétique) :

·         Stéphane Boyer, président de la Commission (Mouvement lavallois)

·         Aline Dib (Mouvement lavallois)

·         Claude Larochelle (Parti Laval)

·         Aglaia Revelakis (Action Laval)

·         Isabella Tassoni (Mouvement lavallois)

 

Il faut aussi souligner le départ de Jacques St-Jean, conseiller indépendant du district de Saint-François, qui a pris sa retraite après 24 années de loyaux services, dont deux ans au sein de la Commission de la gouvernance.

Rappelons que la Commission de la gouvernance, créée par règlement en décembre 2015, a entre autres pour mandat d’accompagner, de guider et de conseiller les administrateurs des organismes qui reçoivent des fonds de la Ville, en bien ou en valeur, et d’entendre les dirigeants des organismes visés afin que ceux-ci rendent compte de leur gestion et d’examiner leurs prévisions budgétaires ainsi que leurs rapports annuels et financiers.

Pour plus d’information sur la Commission de la gouvernance, consultez sa page Web sur le site www.laval.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.