Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 mars 2018 - 20:37 | Mis à jour : 30 mars 2018 - 09:17

Un plan d'action en entreprenariat qui tombe à point, selon la ministre Charbonneau

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Dans un communiqué de presse diffusé ce jeudi, la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau, a tenu à souligner les retombées positives du Plan d'action gouvernemental en entreprenariat (PAGE), dévoilé le 23 mars dernier par le gouvernement du Québec, pour les entrepreneurs de la région de Laval.

Doté d'une enveloppe de 345,7 millions de dollars répartie sur cinq ans, le PAGE contribuera à l'éclosion d'entrepreneurs et à la réussite d'un plus grand nombre de ceux-ci. Son objectif est d'assurer la croissance économique du Québec d'aujourd'hui et de demain.

Selon la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Dominique Anglade, dans ce plan, « L’entrepreneuriat, au même titre que le manufacturier innovant et les exportations, est au cœur de la vision économique de notre gouvernement et, en cette qualité, il joue un rôle direct dans la création d’emplois et de richesse au Québec. Ce plan d'action stimulera l’entrepreneuriat québécois en appuyant davantage les entrepreneurs souhaitant développer leur entreprise ou en créer de nouvelles, tout en valorisant les différentes formes d’entrepreneuriat ».

Faits saillants

Les 34 mesures du PAGE visent l'atteinte, d'ici 2022, de deux cibles dont l'ambition et l'incitation à la mobilisation sont élevées. En effet, il vise à créer 125 000 nouvelles entreprises, soit 2 000 de plus en moyenne par année, de même que compter 3 500 entreprises à forte croissance, c'est-à-dire une cinquantaine de plus par année.

Ces mesures sont réparties selon quatre axes d’intervention touchant toutes les étapes de développement de l’entrepreneuriat, à savoir : la formation et la sensibilisation; le prédémarrage et le démarrage; la croissance; le transfert et la relève.

Les quatre axes du plan d'action sont les suivants : 1) Accompagner l’entrepreneur de l’intention d’entreprendre à la création et au développement de l’entreprise; 2) Reconnaître l’apport de l’entrepreneuriat jeunesse, féminin et de la diversité; 3) Valoriser différentes formes d’entrepreneuriat; 4) Assurer l’accès à différentes sources de financement, de la création au transfert.

La ministre Charbonneau se réjouit

La ministre Charbonneau se réjouit de ce plan d'action qui tombe à point nommé pour la région de Laval.

« Il agira comme un puissant levier pour soutenir les entrepreneurs d’ici, lesquels ne manquent ni d’ambition ni de talent. Parfois, il suffit d’un coup de pouce supplémentaire pour mener à bien un projet qui générera des retombées économiques importantes pour nos communautés. Ce plan propose justement de mettre à la disposition des entrepreneurs les bonnes ressources au bon moment. »

Pour consulter le Plan d'action gouvernemental en entreprenariat, les citoyens peuvent visiter le site www.economie.gouv.qc.ca/QcEntreprendre.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.