Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 février 2017 - 10:30

Nanogrande et le CRITM signent une entente de près de 1,6 million $

Par Salle des nouvelles

Le président et directeur général de Nanogrande, Monsieur Juan Schneider, est heureux d’annoncer un projet de recherche et de développement de près de 1,6 million de $ qu’il cofinance avec ses collaborateurs, dont le Consortium de recherche et d’innovation en transformation métallique (CRITM), un partenaire financier du Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec, et l’Université McGill, également membre du CRITM. Cette entente permettra le raffinement des protocoles de fabrication pour les poudres métalliques des imprimantes nanométriques de Nanogrande. De plus, l’entente inclut la livraison d’imprimantes qui seront utilisées entre autres par les chercheurs de l’Université McGill dans le cadre du processus de raffinement des protocoles de fabrication. 

« Il s’agit d’une étape importante pour nous puisqu’elle nous permettra de rayonner mondialement, » se réjouissait M. Schneider. « Le CRITM a plusieurs partenaires d’envergures comme Bombardier, l’École polytechnique de Montréal, l’ÉTS, Alcoa ou l’Institut du véhicule innovant qui sont d’ici autour de nous. Mais, il y a également le Groupe Volvo Canada, Pratt & Withney, General Electric, ou encore Rio Tinto qui sont aussi des joueurs internationaux. »

En plus d’améliorer le service aux clients de Nanogrande, cette entente ouvrira la porte à plusieurs nouvelles collaborations. Nanogrande pourra ainsi joindre des secteurs d’activités comme l’aérospatiale, la médecine et la microfabricaton qui ne sont que quelques-unes des applications de sa technologie.

Elle permettra également de faire la promotion d’une technologie innovante et d’une grande précision, ce qui donnera l’occasion d’établir Nanogrande en tant que leader dans ce qui est désormais défini comme la quatrième révolution industrielle.

M. Schneider ajoute que « nous permettrons aux membres du consortium dont nous faisons partie d’une plus grande compétitivité dans la conception de produits métalliques avancés. Du même coup, nous aiderons à la réduction de l’empreinte écologique des activités de transformation métallique, ce qui est une des valeurs importantes de Nanogrande. »

Nanogrande conçoit, produit et vend la première technologie d’impression additive à l`échelle moléculaire au monde. Nanogrande fait la fusion entre la nanotechnologie et la fabrication additive, le pont entre les semi-conducteurs et l’impression 3D.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.