Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 mars 2017 - 07:00

L’air climatisé : comment ça marche?

Par Salle des nouvelles

Le printemps approche à grands pas et on nous annonce déjà des records de chaleur pour cette année.  Avant que les grandes canicules arrivent, prenez le temps d’étudier les systèmes de climatisation et de comprendre comment fonctionne l’air climatisé.

Afin de refroidir l’intérieur de votre demeure, un climatiseur retire la chaleur de l’air ambiant de la pièce où il se trouve pour ensuite la relâcher à l’extérieur par un processus similaire au fonctionnement d’un réfrigérateur. Ce processus est possible grâce au liquide frigorifique que contient l’air climatisé. Le principe de fonctionnement de la climatisation est basé sur le changement de phase de ce liquide aussi appelé le réfrigérant.

Ce transfert de chaleur est effectué en 4 phases au moyen des composants du système d’air climatisé : l’échangeur évaporateur, le compresseur, le détenteur et l’échangeur condenseur. 

4 phases de fonctionnement
La climatisation est une technologie écologique, éprouvée et fiable. Dans un premier temps, le compresseur comprime le liquide frigorigène afin d’élever sa température en élevant sa pression. Ensuite, le réfrigérant réchauffé passe dans le condenseur en cédant des calories (chaleur) au milieu chaud dont la température est la moins élevée du liquide. Après, le détenteur fait baisser la pression du liquide et donc sa température. En dernier, en passant par l’évaporateur, le réfrigérant en capte les calories car sa température est plus basse que celle du milieu froid. Et le cycle recommence.

Quelles différences entre l’air climatisé central et mural?
Le système d’air climatisé central est installé dans les combles de votre résidence et raccordé à une unité extérieure. L’air refroidi est diffusé dans les pièces de votre maison par un réseau de conduits. La température intérieure est homogène d’une pièce à l’autre.

Le système d’air climatisé mural, souvent appelé multi-split, est composé d’unités murales intérieures raccordées à un groupe extérieur. On peut en conséquence régler la température de chacune des pièces au besoin. 

L’air climatisé, est-ce bruyant?
Aujourd’hui, le niveau sonore des derniers appareils équivaut à celui d’un ordinateur personnel. Cette réduction du niveau sonore est possible grâce à la régulation en continu de la puissance du compresseur. D’autres avancements techniques ont permis de limiter le niveau sonore des ventilateurs et des compresseurs, tout en offrant un meilleur rendement énergétique. Par exemple, la conception aérodynamique de ventilateurs et la réduction de leur vitesse de rotation contribuent à réduire le niveau de bruit. De plus, des avancements techniques ont permis d’améliorer l’échange et de diminuer le bruit des unités intérieures. 

L’air climatisé permet de purifier l’air
Sur 24 heures, nous passons en moyenne 22 à l’intérieur. Un système d’air climatisé fait beaucoup plus que de maintenir une température confortable. Il permet aussi de purifier l’air tout en diminuant l’humidité relative. Être en mesure de contrôler la qualité de l’air, c’est aussi pouvoir éliminer les odeurs, réduire l’électricité statique et prévenir la prolifération d’acariens. L’air climatisé contribue donc à la préservation de votre santé.

Néanmoins, il est primordial de faire entretenir régulièrement votre système de climatisation par un professionnel certifié. De plus, il est important de régler la température de votre demeure en évitant tout écart de plus de 8° Celsius entre l’intérieur et l’extérieur. Finalement, ajustez l’orientation de la diffusion de l’air et la vitesse de ventilation en tenant compte de l’usage que vous faites de la pièce.

Pour en savoir plus sur l’air climatisé et les systèmes de climatisation, contactez Le Groupe Master, le plus important distributeur en chauffage et climatisation dans l'Est du Canada.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.