Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 avril 2017 - 11:56

Soirée reconnaissance de l’Ordre des ingénieurs du Québec Laval-Laurentides-Lanaudière : Nova Bus se distingue

Par Salle des nouvelles

Nova Bus – qui fournit des solutions de transport en commun, dont des véhicules à émissions réduites, des autobus articulés et des systèmes intégrés de transport intelligents – a reçu hier la Reconnaissance régionale 2017 pour un projet innovateur, décernée dans le cadre de la première Soirée reconnaissance organisée par un comité organisateur formé des bénévoles du comité régional de Laval-Laurentides-Lanaudière de l’Ordre des ingénieurs du Québec et des parties prenantes de la région.
 
Cette distinction a été décernée à l’entreprise de Saint-Eustache pour la conception du LFSe, un bus urbain électrique à recharge ultra-rapide, capable de repartir en moins de 5 minutes, minimisant ainsi l'impact du temps de charge sur les opérations de transport. Le projet nécessitait le développement d’un système de propulsion et de batterie, de deux systèmes de recharge, d’un contrôle logiciel de tous ces systèmes et d’un support en télémétrie.
 
« En valorisant l’excellence professionnelle, l’Ordre des ingénieurs du Québec propose comme modèle à la profession des ingénieurs inspirants qui ont su concrétiser les quatre grandes valeurs de notre profession : la compétence, le sens de l’éthique, la responsabilité et l’engagement social », a déclaré la présidente de l’Ordre, Kathy Baig, ing., FIC, MBA, lors de l’événement qui avait lieu au Cosmodôme à Laval.
 
La profession se renouvelle : près de 300 nouveaux ingénieurs dans la région 
Cette soirée a également été l’occasion de célébrer ceux et celles qui, au terme de leur période de juniorat, ont obtenu leur permis d’ingénieur de plein titre au cours des 12 derniers mois. Ils peuvent dorénavant travailler en pleine autonomie. Au cours de la dernière année, 281 professionnels ont obtenu ce permis dans Laval-Laurentides-Lanaudière.
 
L’Ordre des ingénieurs du Québec compte près de 9 500 membres dans la région. Parmi eux, 13 % sont des femmes et 10% ont été formés à l’étranger.
 
Des bourses pour la relève de la région
Pour répondre aux besoins, il faut également promouvoir les études en génie. C’est la mission que s’est donnée la Fondation de l’Ordre des ingénieurs du Québec en remettant chaque année des bourses à des étudiants qui se démarquent par leurs résultats académiques, leur leadership, ainsi que leur implication sociale et communautaire.
 
Trois lauréats de la région ont reçu l’une des 30 bourses de la Relève de 3 000 $ remises à des étudiants qui suivent des études universitaires en génie :

  • Simon Amiot, un résident de Laval qui étudie le génie civil à Polytechnique Montréal;
  • Catherine Corriveau, une résidente de Laval qui étudie le génie civil à Polytechnique Montréal;
  • Samuel Mainville-Pannese, un résident de Terrebonne qui étudie le génie mécanique à Polytechnique Montréal.

Un lauréat de la région a quant à lui reçu l’une des 17 bourses de l’Avenir de 2 000 $ remises à des étudiants du collégial :

  • Xavier Pellemans, un résident de Laval qui étudie en sciences pures au Collège de Bois-de-Boulogne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.