Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 avril 2017 - 14:51

Prox-Industriel : un grand partenaire se joint au programme de la CCIL pour soutenir les indutriels sur son territoire

Par Salle des nouvelles

La Chambre de commerce et d’industrie de Laval (CCIL) est heureuse d’annoncer que Desjardins Entreprises de Laval se joint au programme Prox-Industriel en tant que grand partenaire. Cette annonce a été faite lors de la deuxième édition du colloque sur le développement durable organisé par la CCIL le 26 avril 2017.
 
Pour la présidente-directrice générale de la Chambre, Mme Chantal Provost : « La Chambre s’intéresse aux symbioses industrielles depuis la création de son programme Prox-Industriel. L’arrivée de Desjardins Entreprises de Laval comme grand partenaire est le premier pas vers une possible création d’une symbiose industrielle à Laval. » Pour M. Alain Girard, directeur général du Centre Desjardins Entreprises de Laval : « Le programme Prox-Industriel a démontré au cours de la dernière année la réelle volonté des entreprises de collaborer entre elles. Nous sommes heureux de contribuer à ce programme innovateur et de renforcer notre rôle d’expert-conseil auprès des entreprises lavalloises. ».

À propos de Prox-Industriel
Prox-Industriel a été lancé officiellement en juin 2016 grâce à la volonté des industriels de Laval de se regrouper autour de la CCIL afin de  travailler ensemble sur des enjeux communs; tenir des rendez-vous inter-parcs industriels pour favoriser le développement d’affaires; et avoir une voix concertée pour promouvoir les intérêts des entreprises des parcs. Le comité Prox-Industriel est présidé par M. Pierre Marchand, vice-président corporatif d’Industries Show Canada.
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.