Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 avril 2017 - 15:48

Quinze industries, commerces et institutions des régions de Laval, Lanaudière et des Laurentides se démarquent grâce à leur gestion exemplaire des matières résiduelles

Par Salle des nouvelles

La société d’État RECYC-QUÉBEC souligne aujourd’hui le travail des industries, commerces et institutions (ICI) des régions de Laval, Lanaudière et des Laurentides s’étant illustrées par leur engagement exemplaire en faveur d’une saine gestion des matières résiduelles.

Les ICI honorés sont Héroux Devtek Inc. - Site de Laval, la Rôtisserie St-Hubert - Sainte-Rose, la Rôtisserie St-Hubert – Vimont, la Caisse Desjardins de la Nouvelle-Acadie, Compo Recycle - Chertsey, le Conseil régional de l'environnement de Lanaudière (CREL), Conteneur Recycle inc., l’Hôtel de Ville de la municipalité d'Entrelacs, la Rôtisserie St-Hubert – Mascouche, Cascades Groupe Tissu Lachute, Mesures Alternatives des Vallées du Nord (Siège social), la municipalité de Montcalm - Hôtel de Ville, la Rôtisserie Roberto Vanier Inc., la Rôtisserie St-Hubert - Sainte-Thérèse et la SADC des Laurentides.

Ces quinze ICI ont atteint le plus haut niveau du programme ICI ON RECYCLE en mettant en place des mesures concrètes de gestion des matières résiduelles et en sensibilisant leurs employés, leur clientèle et leurs partenaires à la gestion des matières résiduelles. Cet engagement à réduire leur impact environnemental est exemplaire et témoigne de leur sens de la responsabilité sociale. Il faut souligner également qu’une mention exemplaire « Réduction à la source » est remise à Héroux Devtek Inc. – Site de Laval pour ses efforts à limiter la production de matières résiduelles.


Citations
« Je ne peux, en tant que ministre responsable de la région de Lanaudière et Ministre responsable du développement économique régional, qu’applaudir ce genre de démarche qui, non seulement concrétise l’engagement du Québec envers les générations futures mais démontre également qu’il est possible de connaitre le succès en affaires tout en faisant preuve d’un réel engagement envers la préservation de l’environnement ».
Lise Thériault, vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, Ministre responsable de la Condition féminine et Ministre responsable de la région de Lanaudière

 « L’engagement des industries, commerces et institutions honorés aujourd’hui n’est pas anodin. Dans un contexte de lutte contre les changements climatiques, la gestion durable et responsable des matières résiduelles est un engagement clair en faveur de l’environnement et des générations futures. Les établissements que nous honorons aujourd'hui sont une source d'inspiration et, à cet égard, nous les invitons à faire connaître l'attestation que nous leur décernons aujourd'hui qui témoigne de leurs efforts constants. »
David Heurtel, ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« Ces industries, commerces et institutions qui montrent l’exemple et aident à faire du Québec un chef de file en matière de gestion responsable des matières résiduelles sont une fierté pour la région de Laval. Je tiens à saluer les différents acteurs régionaux qui œuvrent, chacun à leur façon, pour un Québec plus vert tout en maintenant des objectifs d’affaires ambitieux ». 
Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval

« Chaque geste, chaque décision et chaque mesures instaurées au sein de ces organisations pour favoriser une saine gestion des matières résiduelles ont un impact positif majeur tant sur le quotidien de ses pairs que sur la société québécoise en général. En tant que ministre responsable de la région des Laurentides, je suis fière de souligner le leadership économique et environnemental dont ont su faire preuve les organisations honorées aujourd’hui ».
Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides

« Les entreprises honorées aujourd’hui ont réussi quelque chose d’exceptionnel : elles ont réussi à intégrer la gestion des matières résiduelles au cœur de leurs priorités, en plus de garder le cap sur leurs objectifs d’affaires. Elles sont des modèles d’entrepreneuriat et de gestion responsable et un fleuron pour leurs régions respectives ».
Dany Michaud, président-directeur général de RECYC-QUÉBEC

Faits saillants
Le programme de reconnaissance se décline en trois niveaux, soit  1 - Engagement, 2 - Mise en œuvre et 3 - Performance. Les ICI qui reçoivent l’attestation de niveau 3, soit le plus haut niveau prévu par le programme, atteignent un taux global de mise en valeur des matières résiduelles d’au moins 70 %.

Il y a 32 participants actifs au programme dans la région de Laval dont 11 attestés au niveau 3.
Il y a 55 participants actifs au programme dans Lanaudière dont 12 attestés niveau au 3.
Il y a 46 participants actifs au programme dans les Laurentides dont 15 attestés au niveau 3.
Parmi les quinze attestés de niveau 3 reconnus cette année, 11 participent au programme depuis plusieurs années. 

Liens connexes
Les industries, commerces et institutions de toutes tailles et de tous secteurs d’activité situés au Québec peuvent s’inscrire en tout temps au programme ICI ON RECYCLE! Plus le nombre d’établissements reconnus par le programme sera élevé, plus nous contribuerons collectivement à faire du Québec une société sans gaspillage. Pour plus d’information ou pour s’inscrire, consultez le site web www.recyc-quebec.gouv.qc.ca 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.