Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 mai 2017 - 12:55

Un investissement de 3 millions de dollars

Un 5e Super C ouvrira ses portes à Laval

Par Salle des nouvelles

C’est avec fierté que monsieur Jean-Guy Tremblay, vice-président principal, Super C, a procédé le 25 mai dernier à la pelletée de terre symbolique soulignant l’annonce officielle de l’arrivée de Super C dans le quartier Vimont, en présence de Michel Poissant, conseiller municipal du district, et de Stéphane Houle, de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval.

La conversion du Metro Dunn en Super C représente un investissement de 3 millions de dollars. Les travaux débuteront dès juin, et tout indique que les consommateurs pourront y découvrir dès l’automne une grande variété de produits frais et d'épicerie à des prix très concurrentiels.

Le nouveau magasin aura une superficie totale de 19 000 pieds carrés. L’aire de vente sera optimisée pour gagner 20 % d’espace par rapport à l’ancien supermarché. Il emploiera une quarantaine de personnes, dont plusieurs employés de l’ancien Metro, ainsi que de nouveaux visages. En effet, les personnes qui souhaitent joindre l’équipe seront invitées à soumettre leur candidature lors des journées portes ouvertes d’embauche qui seront organisées dans les prochains mois.

« Super C est déjà bien présente à Laval : ce sera le cinquième magasin de la chaîne sur l’île, a commenté Jean-Guy Tremblay, vice-président principal, Super C. « Chez Super C, nous sommes fiers de dire que c’est beau, bon, pas cher. Nos équipes se mobilisent chaque jour pour offrir aux consommateurs des produits de qualité à des prix très compétitifs et une expérience de magasinage à la fois simple et efficace. Nous misons d’ailleurs sur trois garanties – Toujours frais, Toujours en stock et Toujours à bas prix ».

Ce nouveau Super C sera le 98e de la chaîne. Il sera ouvert 7 jours par semaine, de 8h à 22h, dès
l’automne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.