Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 juillet 2017 - 15:03

Laval présente à la convention BIO à San Diego

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval, représentée par son Service du développement économique, était à nouveau présente à BIO (Biotechnology Innovation Organization), le plus important rendez-vous international de l’industrie des sciences de la vie. Plus de 16 000 personnes ont participé à l’événement, qui avait lieu du 19 au 22 juin dernier à San Diego, en Californie.
 
La délégation québécoise, dirigée par Gaétan Barette, ministre de la Santé et des Services sociaux, était composée de 46 entreprises, organismes et centres de recherche ainsi que de partenaires du secteur des sciences de la vie. Laval était fort bien représentée avec huit entreprises et plus d’une vingtaine de personnes. Pendant le congrès, Jean-Marc Juteau, commissaire au Service du développement économique, a rencontré individuellement plus d’une vingtaine d’entreprises et organisations qui cherchaient à en connaître davantage sur la Cité de la Biotech et les atouts de Laval comme site d’implantation.
 
« Comme troisième ville en importance au Québec et grâce à un bassin important d’entreprises de calibre mondial dans le secteur des sciences de la vie, Laval demeure une destination attrayante pour les entreprises désirant s’établir en Amérique du Nord. Le Congrès BIO est l’endroit tout indiqué pour faire valoir nos infrastructures, tout particulièrement La Cité de la Biotech », a mentionné le maire de Laval, Marc Demers.
 
Le secteur des sciences de la vie à Laval emploie plus de 5 000 personnes et représente plus de 100 sociétés et organismes, en plus d’un incubateur, le Centre québécois d’innovation en biotechnologie (CQIB). La présence d’infrastructures universitaires est particulièrement importante. D’ailleurs, durant le Congrès BIO, l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) a annoncé un investissement de 12,7 M$ afin d’aménager de nouveaux laboratoires en résonnance magnétique nucléaire (RMN) afin de mieux desservir l’industrie biopharmaceutique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.