Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 août 2017 - 15:19 | Mis à jour : 15:23

Lancement d’UberEATS à Laval

Par Salle des nouvelles

Les services d’UberEATS se lancent officiellement demain le 24 août à Laval.

Plusieurs dizaines de restaurants desservant Laval. D’autres suivront dans les semaines à venir.
La zone d’opération d’UberEATS dans la Région Métropolitaine de Montréal (RMM) a quadruplé depuis le lancement initial en avril dernier.

UberEATS est disponible dans plus de 100 villes à travers le monde.
Plus de 60 000 restaurants sont disponibles sur UberEATS à travers le monde.

Exemples de restaurants disponibles sur UberEATS à Laval.

  • Ryu,
  • Souvlaki Bar,
  • Ké Paso (Mexi grill), 
  • Yuzu Sushi, 
  • Boustan, 
  • La Belle Province, 
  • Thaizone, 
  • Centrale Bergham, 
  • Eggcetera, 
  • Georges Sous Marins & Pizza

Citations:

“Alors que la demande pour les livraisons de repas d’UberEATS ne cesse de croître dans la région de Montréal, je suis très content d’annoncer aujourd’hui le lancement officiel d’UberEATS à Laval.” - Simon Brown, directeur général d’UberEATS Québec 

“Avec l’arrivée d’UberEATS à Laval, nous sommes fiers de nous associer avec cette entreprise de renommée mondiale afin de livrer rapidement aux Lavallois leurs repas favoris directement chez eux.” - Jason Roy, Propriétaire franchisé du Yuzu Sushi Mégacentre Laval Est

“Le restaurant Souvlaki Bar est extrêmement heureux de s’associer avec UberEATS afin de répondre au besoin d’une nouvelle clientèle en croissance continue qui souhaite déguster nos repas dans le confort de leur maison.” - Johnny Provatopoulos, Directeur général du Souvlaki Bar Centropolis Laval

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.