Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 mai 2018 - 13:37 | Mis à jour : 14:28

Québec accorde 15 millions de dollars à Inno-centre

Par Salle des nouvelles

Le gouvernement du Québec attribue, par l'entremise du Programme d'aide à l'entrepreneuriat, une contribution financière de 15 millions de dollars à la Corporation Inno-centre du Québec pour soutenir l'accompagnement d'entreprises innovantes en vue d'aider celles-ci à se distinguer à l'échelle internationale.

Ce projet, évalué à près de 33 millions de dollars et permettant de stimuler davantage les investissements au sein des PME novatrices, s'inscrit dans la mesure 8 du Plan d'action gouvernemental en entrepreneuriat (PAGE) 2017-2022.

Le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l'Allègement réglementaire et au Développement économique régional, M. Stéphane Billette, la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval, Mme Francine Charbonneau, et le député de Laval‑des‑Rapides et adjoint parlementaire du ministre des Finances, M. Saul Polo, se trouvaient aujourd'hui aux installations de Terranova WW Corporation, laquelle profite des services d'accompagnement offerts par Inno‑centre, pour en faire l'annonce.

« Les entreprises lavalloises, comme celles d'ailleurs au Québec, possèdent une capacité d'innover exceptionnelle et tous les atouts nécessaires pour rayonner sur les marchés étrangers. Nous sommes donc heureux de leur offrir, par l'entremise de cet important soutien financier accordé à Inno-centre, un accompagnement personnalisé afin de les préparer à faire face aux différents enjeux liés à l'exportation. Nous sommes également fiers de pouvoir faire cette annonce à Laval-des-Rapides et de voir qu'une des entreprises florissantes d'ici bénéficiera aussi de cet appui majeur »,  a tenu à souligner, Saul Polo, député de Laval-des-Rapides.

« Depuis plus de trente ans, Inno-centre contribue à la croissance et à la réussite d'entreprises de la région de Laval, telles que Terranova WW Corporation, et de partout au Québec. C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que nous l'aidons aujourd'hui à bonifier son appui aux PME innovantes, dont plusieurs sont actives au sein du secteur manufacturier innovant, afin que celles‑ci puissent se démarquer de leurs concurrents à l'international. Un tel projet d'accompagnement rejoint d'ailleurs les objectifs de l'Initiative manufacturière d'Investissement Québec, qui vise à soutenir davantage l'essor du secteur manufacturier innovant dans toutes les régions, et notamment ici, à Laval », a renchéri la ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau.

Claude Martel, président d’Inno-centre estime que ce soutien financier permettra à Inno-centre d’offrir un soutien d’experts-conseils de renommée internationale à des centaines de PME innovantes du Québec. « Ce soutien, apporté lors d'un moment clé de leur croissance, augmentera significativement les probabilités que certaines d'entre elles deviennent nos futures grandes entreprises. »

À propose de la Corporation Inno-centre

  • Fondé en 1985, l'accélérateur d'entreprises Inno-centre offre des services‑conseils à des PME technologiques et innovantes à divers stades de leur croissance. Dans le cadre du Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs, l'organisme a été reconnu, par un comité de spécialistes en capital de risque, comme l'un des accélérateurs canadiens les plus performants.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.