Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 mai 2014 - 06:12 | Mis à jour : 06:17

Serge Bédrossian chante Aznavour

Par Marie Eve Courchesne

LAVAL - 

Pour les 90 ans de Charles Aznavour, Serge Bédrossian montera le 31 mai sur la scène de la salle Claude-Léveillée, à la Place des Arts, pour interpréter les grands succès qui ont fait du plus célèbre des Arméniens un monument de la chanson française.

Serge Bédrossian n’a pas la prétention d’imiter d’Aznavour. «J’interprète ses chansons comme si elles étaient les miennes, comme si je les avais écrites. Je les chante avec ma voix, mes émotions», a expliqué M. Bédrossian.

Lavallois d’adoption depuis plus de 30 ans, Serge Bédrossian a grandi en Syrie, bercé par la musique d’Aznavour. Il partage d’ailleurs plusieurs points en commun avec le grand monument de la chanson française. Les origines arméniennes certes, mais aussi le métier, celui d’auteur-compositeur-interprète.

«Mes textes et ma musique ne ressemblent pas à Aznavour. Il est unique en son genre», a-t-il précisé.

Une de ses compositions, «Au fil des jours», raconte la vie d’Aznavour. C’est d’ailleurs avec cette pièce que s’ouvrira le concert du 31 mai prochain, présenté dans le cadre des Week-Ends de la chanson Québecor. C’est aussi une de ses deux compositions qu’il chantera ce soir-là. «L’autre, c’est parce que j’avais oublié de la chanter lorsque je me suis produit à la Place des Arts, en novembre dernier.» Le reste, ce ne sera que du Aznavour.

Accompagné sur scène d’un pianiste et d’un percussionniste, Serge Bédrossian présentera un spectacle divisé en deux thèmes : le temps et l’amour. Deux sujets récurrents dans le répertoire d’Aznavour.

Et la suite

Si Serge Bédrossian aimerait éventuellement présenter un spectacle hommage de Serge Lama, pour le moment, il veut avancer ses propres compositions.

Il a jusqu’à présent produit cinq albums, dont un qui a été écrit et réalisé sur la terre de ses ancêtres, en Arménie. «Un rêve que j’avais», a expliqué celui qui chante en 10 langues, notamment en français, en arménien, en arabe, en espagnol, en grec, en russe et en hébreu.

L’auteur-compositeur-interprète se cherche d’ailleurs activement un agent. Jusqu’à présent, c’est lui seul qui a géré sa carrière, de la réalisation des albums à la promotion de ses concerts. «J’ai des offres pour me produire en Europe, mais je ne sais pas comment faire pour tout organiser. J’ai besoin de quelqu’un qui m’aidera à faire avancer ma carrière», a expliqué Serge Bédrossian.

Les billets pour le spectacle «Serge Bédrossian chante Aznavour», présenté dans le cadre des Week-Ends de la chanson Québecor le 31 mai à la salle Claude-Léveillée de la Place des Arts, sont en vente au coût de 25 $. On peut se les procurer via le site web du chanteur au www.sergebedrossian.com ou à la Place des Arts, en téléphonant au 514 842-2112.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.