Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 décembre 2016 - 11:43

Un plus grand accès aux arts de la scène pour les enfants de Laval

La Maison des arts obtient une subvention du CALQ pour bonifier son programme jeune public

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval a le plaisir d’annoncer que le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) octroie une subvention de 75 000 $ à la Maison des arts pour sa saison 2016-2017.
 
La Ville de Laval, par le biais de sa Maison des arts, propose à ses citoyens une programmation culturelle riche et diversifiée. Les Grandes Sorties jeune public (depuis 1991) et Petits bonheurs Laval (depuis 2010), permettent annuellement de toucher 25 000 à 30 000 personnes provenant des milieux préscolaire et scolaire, ainsi que des familles. Quelque 80 représentations et 350 activités de médiation jeune public sont proposées. Cet investissement du CALQ est issu d’un engagement commun du ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) et du ministère de l’Éducation pour un arrimage entre la culture et l’éducation.
 
« Nous accueillons cette subvention exceptionnelle avec un grand enthousiasme, car la Maison des arts, dont nous sommes très fiers, est notre diffuseur culturel municipal. Je me réjouis que les enfants de notre communauté puissent en bénéficier. Je salue également l’engagement commun du MCCQ et du ministère de l’Éducation », souligne Marc Demers, maire de Laval.
 
« La Maison des arts occupe une place majeure dans l’offre jeune public sur le territoire et notre talentueuse équipe se dédie à offrir une programmation riche et variée aux enfants. Ce montant va nous permettre de bonifier notre offre », précise François Hurtubise, coordonnateur de la Maison des arts.
 
Pour donner suite à cette subvention ponctuelle, des actions seront réalisées afin de rendre accessible l’offre culturelle destinée aux enfants âgés de 4 à 11 ans, de favoriser des projets de collaboration avec des partenaires scolaires et groupes communautaires, et de développer des actions promotionnelles par le biais des technologies numériques.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.