Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 août 2017 - 12:14

Beau succès pour la 2e édition des Zones musicales! Plus de 16 000 spectateurs ont assisté aux différents spectacles

Par Salle des nouvelles

Mission accomplie pour l’édition 2017 des Zones musicales! Plus de 16 000 spectateurs ont assisté à la quarantaine de spectacles présentés aux quatre coins de Laval.
 
« Les Zones musicales ont permis de faire rayonner Laval comme ville culturelle, en plus d’offrir à nos citoyens des moments de découvertes et d’agréables souvenirs musicaux, mentionne Marc Demers, maire de Laval. Nous avons déjà hâte à la prochaine édition. »
 
« Je suis très fière d’avoir pu être la porte-parole de ce beau projet qui a mis la musique au premier plan et j’espère sincèrement pouvoir être des vôtres l’an prochain », ajoute Mélissa Lavergne, percussionniste de grand talent et porte-parole des Zones musicales de cette deuxième édition.
 
Au cours des 40 spectacles présentés dans 8 différentes zones à Laval, plusieurs artistes de renom et émergents dont Les sœurs Boulay, Damien Robitaille, l’Orchestre symphonique de Laval, Valérie Carpentier, Alfa Rococo ou encore Les Ringos, Bandidas, Rusdell Nunez y Su Sabor Concentra’O ont charmé les Lavallois.
 
Les Zones musicales se sont conclues avec une fête de clôture qui a duré trois jours, au centre-ville de Laval (secteur Montmorency). En plus d’avoir eu la chance d’applaudir Patrice lors de son passage exclusif en sol québécois, les festivaliers présents ont pu profiter des prestations mémorables d’Afrique en Cirque, Betty Bonifassi, Patrice Michaud et autres invités spéciaux…  À cette occasion, le site a été merveilleusement aménagé pour le confort et le plaisir des festivaliers, en plus de projections vidéographiques remarquables créées par Jérôme Delapierre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.