Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 avril 2018 - 06:00 | Mis à jour : 26 avril 2018 - 10:55

Les Bibliothèques de Laval sont à la recherche de bédéistes

Par Salle des nouvelles

Pour une troisième année consécutive, les Bibliothèques de Laval, en collaboration avec le ministère de la Culture et des Communications, lancent un appel de candidatures pour un projet de création littéraire et de médiation dans le cadre du programme Le métier d’écrivain.

Cette année, l’invitation est lancée à une ou un auteur québécois de bandes dessinées qui sera invité à poursuivre son travail de création en bibliothèque en vue d’une future publication.

Les Bibliothèques de Laval souhaitent ainsi contribuer au rayonnement du 9e art auprès des adultes et des jeunes. Ces derniers auront la chance d’être sensibilisés à la création d’une bédé grâce à l’enseignement d’un bédéiste reconnu qui concevra et animera des rencontres pour les jeunes dans les bibliothèques et auprès d’organismes lavallois.

Assortie d’un cachet de 10 000 $, la résidence se déroulera du 26 juin au 24 août 2018 dans les bibliothèques Gabrielle-Roy et Philippe-Panneton à raison de 25 heures par semaine.

Critères d’admissibilité

Les candidats intéressés doivent habiter au Québec, être spécifiquement auteurs de bandes dessinées, avoir publié au minimum une bédé auprès d’un éditeur québécois reconnu et avoir une expérience avec le grand public et les jeunes (un atout).

Pour poser sa candidature

La date limite de réception des candidatures est le vendredi 11 mai 2018 à 17 h. Le dossier doit être expédié par courriel à Mathieu Tremblay, bibliothécaire-médiation, à l’adresse mathi.tremblay@laval.ca.

Le dossier doit comprendre un curriculum vitae, un résumé du projet de création et un aperçu d’une animation type qui serait offerte aux participants lors du projet. Pour obtenir davantage de détails, une description complète de l’appel de candidature est aussi disponible en ligne sur le site laval.ca.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.