Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 décembre 2016 - 13:41

Suspects de tentative d’enlèvement à identifier

Par Salle des nouvelles

Le Service de police de Laval demande la collaboration du public afin d’identifier deux portraits-robots reliés à une tentative d’enlèvement. Nous voulons également retracer l’homme qui a aidé la victime, ainsi que tous témoins qui auraient de l’information reliée à cet évènement.
 
Le 18 novembre 2016, vers 8 h 35, la victime de 24 ans marchait sur la rue Paradis entre le boulevard Dagenais et St-Elzéar. Le véhicule des 2 suspects s’est stationné près d'elle. Les deux hommes et ont tenté de la faire entrer dans leur véhicule de force. Alerté par les cris de la victime, un homme est arrivé à sa rescousse et les deux suspects l’ont relâchée.  Ils ont quitté à bord de leur véhicule.
 
Description :
 
Suspect A - Homme, possiblement arabe, teint basané, âgé environ 25-26 ans ;
                  - 1,75 m (5’ 9"),  ± 68 kg (150 lb);
                  - Cheveux bruns, yeux bruns, parle français avec un accent étranger;
                  - Portait un manteau sport noir avec col de fourrure et un pantalon jeans pâle.
 
Suspect B - Homme, possiblement arabe, teint basané, âgé environ 25-26 ans;
                  - 1,70 m (5’ 7’’), ± 75 kg (165 lb);
                  - Cheveux bruns, yeux bruns, parle français avec un accent étranger;
                  - Portait un manteau sport rouge et un pantalon jeans bleu foncé.
 
 
Véhicule suspect : Berline, 4 portes, récente, couleur noire.
 
Toute information permettant de localiser ou d’identifier ces personnes sera traitée confidentiellement via la
Ligne-Info 450 662‑INFO (4636) ou le 911 en mentionnant le dossier LVL 161120 031.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.