Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 avril 2017 - 14:28

Arrestation : Vols dans des cabanons à Ste-Rose

Par Salle des nouvelles

Le Service de police de Laval a procédé à l’arrestation de 2 suspects en flagrant délit pour des vols dans des cabanons.
 
Le suspect principal, Jean-François DeSerre, 45 ans, ainsi que son complice Jean-Guy Degarie, 35 ans, deux récidivistes, ont comparu, hier et aujourd’hui, au palais de justice de Laval. DeSerre est demeuré détenu tandis que Dégarie a été libéré avec des conditions à respecter. Ils sont présentement accusés de 3 vols dans des cabanons, d’autres accusations pourraient suivre.
 
Jean-François DeSerre, qui opérait à pied, a été observé dans la nuit du11 avril dernier, transportant plusieurs biens provenant de 3 cabanons du secteur de Ste-Rose. Il a été arrêté à l'arrivée de son complice qui venait récupérer les biens (tondeuses, vélos, outils électriques, équipements sportifs).
 
Ces arrestations sont le fruit d’un travail de collaboration au sein du Service.
                                                
Le Service de police de Laval a des raisons de croire que ces suspects pourraient être impliqués dans d’autres délits similaires. Toute personne désirant transmettre de l'information concernant ces dossiers, peut le faire de façon confidentielle en rejoignant notre Ligne-Info au 450 662‑INFO (4636) et en mentionnant le dossier LVL-170403-010.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.