Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 septembre 2017 - 10:54

Dossier de 5 ans relancé

Voleur de bijoux recherché à Laval

Par Salle des nouvelles

Le Service de police de Laval relance les recherches pour un suspect de vol qualifié survenu il y a 5 ans, à la bijouterie Ernest Robert, située au 5535 boul. des Laurentides. Un des deux suspects demeure toujours non identifié.
 
C’est le 19 octobre 2012, vers 17 h 50, que deux suspects se sont présentés à la bijouterie.  En possession de machettes, ils ont violenté les deux victimes en plus de les menotter. Les suspects ont fait ouvrir le coffre et volé le contenu ainsi que les présentoirs à bijoux. Les mêmes suspects s’étaient présentés deux jours avant pour y faire un dépôt sur un bijou.
 
L’un des deux suspects, Richardson François, 32 ans, a été arrêté et condamné en juin 2016 pour ce vol, ainsi que pour un autre similaire commis à Montréal, en janvier 2013.
 

Description :

-       Homme race noire, ± 25 ans

-       Manteau foncé court, chandail gris avec motifs ombragés devant

-       Sac de taille et un bonnet gris, possiblement sur une perruque

        

Toute personne désirant communiquer de l'information concernant ce dossier, peut le faire confidentiellement via la Ligne-Info du Service de police de Laval en composant le 450 662‑INFO (4636). LVL 121019 084

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.