Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 octobre 2017 - 08:52

Suspects de vol qualifié recherchés

Par Salle des nouvelles

Le Service de police de Laval demande l’aide du public afin d’identifier 2 suspects qui auraient commis un vol qualifié à la Place O du Centropolis.
 
Le 28 mai 2017, à 17h49, 5 amis attendaient leurs parents à la Place O, du Centropolis quand 3 jeunes hommes sont venus à leur rencontre pour leur demander de l’argent. Les victimes ont affirmé ne pas en avoir, mais les suspects sont devenus insistants. Le ton est monté entre les deux groupes. Les victimes ont demandé aux suspects de les laisser tranquilles, mais ceux-ci sont devenus agressifs et ils s’en sont pris physiquement à eux. Une des victimes a sorti son cellulaire pour composer le 911, mais l’un des suspects (no. 2 voir plus bas) lui a arraché des mains et a pris la fuite.
 
Une arrestation a eu lieu dans ce dossier, mais nous cherchons à identifier les deux autres individus impliqués.
 
Description des suspects :
 
Suspect 1 :
Jeune homme d’origine arabe, 16-18 ans
Mesure entre 1 m 78 (5’ 10’’) / 1 m 83 (6‘), mince
Portait un t-shirt noir, un pantalon Adidas rouge avec des lignes blanches sur le côté, une casquette grise et une sacoche en bandoulière.
  
 
Suspect 2 :
Jeune homme d’origine arabe, 16-18 ans
Mesure entre 1 m 78 (5’ 10’’) / 1 m 83 (6‘), mince
Cheveux frisés et foncés, style afro
Portait un t-shirt noir avec des manches rayées blanches, un jeans bleu foncé et des souliers noirs avec des semelles blanches
 

Toute information permettant d’identifier ces suspects sera traitée de façon confidentielle via la Ligne-Info au 450-662-INFO (4636) ou le 911 en mentionnant le dossier LVL 170528 040.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.