Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 mai 2018 - 10:00 | Mis à jour : 13:57

Deux lavallois pourraient faire face à des accusation de trafic de stupéfiants

Par Salle des nouvelles

L’équipe nationale de répression du crime organisé Montréal (ENRCO) a procédé, le 24 mai, à l’arrestation de deux individus relativement à de la production de stupéfiants.

Deux hommes, âgés de 25 et 28 ans, de Laval ont été arrêtés. Les individus ont été libérés et pourraient éventuellement faire face à des accusations à une date ultérieure relativement à la possession en vue de trafic et à la production de stupéfiants.

Neuf perquisitions se sont déroulées jeudi et vendredi dans des résidences, des lieux servant pour l’entreposage et un site commercial. L’endroit central de cette opération était un site de fabrication et d’encapsulage de comprimés de méthamphétamine situé à Chertsey, ayant une capacité de production à grande échelle.

Lors des perquisitions, les policiers ont saisi :

  • Près de 1.7 million de comprimés de méthamphétamine
  • Près de 4 kg de cocaïne
  • Près de 114 kg de méthamphétamine pure permettant de produire entre 20 000 et 25 000 comprimés par kilogramme
  • Près 130 000 $ canadien
  • 4 presses à comprimés et quelques dizaines de poinçons distinctifs
  • Un véhicule en bien infractionnel
  • Des articles pouvant servir à la production de stupéfiants

L’opération a permis d’enlever l’équivalent de 4 millions de comprimés d’une drogue nocive, de la rue. Une des presses saisie pouvait produire 70 000 comprimés/heure.

L’enquête tend à démontrer que la drogue produite approvisionnait plusieurs organisations criminelles. L’enquête se poursuit et d’autres arrestations pourraient être effectuées. Une cinquantaine de policiers ont pris part à cette opération dont un maître-chien, des techniciens en scènes en crime et des policiers en véhicules tout-terrain.

L’ENRCO Montréal est composée de policiers de la Sûreté du Québec, de la Gendarmerie royale du Canada, du Service de police de la Ville de Montréal, ainsi que du Service de police de Laval.

La Sûreté du Québec rappelle que toute information relative au trafic ou à la production de stupéfiants peut être communiquée en tout temps, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800 659-4264.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.