Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 mai 2015 - 07:30

Deux élèves du Collège Letendre au rendez-vous panquébécois de Secondaire en spectacle

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Deux élèves du Collège Letendre passent le weekend à Rivière-du-Loup pour représenter la région de Laval au Rendez-vous panquébécois de Secondaire en spectacle, qui se déroule du 28 au 31 mai 2015.

Béatrice Charron, auteure-compositrice-interprète et élève de 4e année du secondaire, ainsi que le jeune Rémi Poitras, animateur et élève de 2e année du secondaire se préparent à faire à nouveau montre de leur talent unique, cette fois devant les finalistes de toute la province. 

Béatrice et Rémi avaient offert de superbes performances lors de la finale régionale de Secondaire en spectacle le 9 avril dernier à l’école secondaire Horizon-Jeunesse.

Les juges les avaient ainsi sélectionnés afin de représenter Laval au Rendez-vous panquébecois, la finale provinciale de cet événement qui permet aux jeunes de niveau secondaire de faire valoir leur talent dans des créneaux artistiques variés, et de faire leurs premières armes sur scène. 

Défini comme une grande fête où tous les artistes sélectionnés se réunissent et entrent en contact avec des personnalités du domaine culturel québécois tout en se produisant dans un contexte professionnel, le Rendez-vous panquébécois n’est pas un concours, mais plutôt une mise en lumière de jeunes talents émergents. 

Le Collège Letendre tient à féliciter chaleureusement ses deux jeunes artistes !

Le Collège Letendre est un établissement privé d’enseignement secondaire, francophone et laïc, qui offre à tous les élèves aptes à réussir un milieu éducatif stimulant et un encadrement supérieur, favorisant leur plein développement personnel, académique et social ainsi que leur intégration dans la réalité d’aujourd’hui et de demain. www.collegeletendre.qc.ca

Source : communiqué de presse du Collège Letendre

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.