Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 avril 2018 - 16:36 | Mis à jour : 16:39

Inscrivez-vous dès maintenant au programme Un enfant, un arbre

Par Salle des nouvelles

À Laval, la Ville souligne l’arrivée d’un enfant en offrant à sa famille un arbre qui grandira à ses côtés. Cette année, l’arbre remis aux familles est un érable à sucre (Acer saccharum).

« La Ville de Laval reconnait l'importance de poser des actions concrètes pour protéger, améliorer et augmenter la canopée sur son territoire. Parmi ces moyens, le programme Un enfant, un arbre symbolise bien cette vision d’aménager des milieux sains, de concert avec la collectivité. Ainsi, cet heureux événement qu’est la naissance ou l’adoption d’un enfant, jumelé à la plantation d’un arbre, permettra de verdir notre ville et de créer un impact positif sur la santé des citoyens », a déclaré Aline Dib, conseillère du district de Saint-Martin et responsable des dossiers relatifs à l’enfance.

Critères d’admissibilité

Pour être admissible à ce programme, il faut être citoyen Lavallois, avoir donné naissance à un enfant ou en avoir adopté un entre juin 2017 et le 1er juin 2018 et présenter une preuve de naissance et de résidence (extrait de naissance, carte d’assurance maladie ou autre attestation) lors de la remise de l’arbre.

Comment s’inscrire

L’inscription est obligatoire. Les parents ont jusqu’au 1er juin pour le faire, mais ils doivent se dépêcher puisque les quantités sont limitées. Il leur suffit de remplir le formulaire en ligne au laval.ca ou encore, de contacter le Bureau des événements spéciaux au 450 978-6888, poste 5249.

La remise des arbres aura lieu le dimanche 10 juin à l’hôtel de ville.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.