Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 mars 2018 - 18:00

L’énergie et la surconsommation

Par Salle des nouvelles

Cet article a été rédigé par Maxim Rondeau, 2e secondaire, Collège Citoyen

Comme vous le savez probablement déjà, notre planète va de plus en plus mal. Savez-vous ce qu’est la surconsommation énergétique ? Chers lecteurs, vous faites sûrement partie des personnes surconsommant ce que nos barrages et nos éoliennes produisent : l’électricité !

Nous connaissons tous les stratégies simples pour réduire notre facture d’électricité, telles qu’éteindre les lumières, prendre des douches moins longues, éviter la sécheuse et ainsi de suite. On voit l’impact de notre consommation d’électricité directement sur notre budget, mais nous oublions ainsi parfois que d’autres gestes pourtant simples auraient le potentiel d’améliorer considérablement notre efficacité énergétique.

En effet, le suremballage, le gaspillage, la surconsommation, le plastique jetable, lorsque nous jetons à outrance de la sorte, notre facture d’électricité ne sera pas touchée, mais l’environnement en sera grandement affecté. Saviez-vous que le tiers des aliments que nous produisons sont jetés ? Pire, dans certains pays, comme au Royaume-Uni, c’est plus de la moitié ! Il y a en ce moment même des « nouveaux continents » qui se créent, mais eux, ils ne sont pas faits de terre et de roche, mais de plastique non consommé ou jeté à la mer. Ces nouveaux continents se trouvent dans le Pacifique, l’Atlantique et dans l’océan Indien. Actuellement, il est estimé que l’amas de plastique concentré dans le Pacifique, tout près d’Hawaï, aurait trois fois la grosseur de la France. La situation est catastrophique, d’autant plus que celui-ci grossit de manière exponentielle.

Au Collège Citoyen, où j’étudie, nous avons formé un comité sur l’efficacité énergétique dont je suis membre. Nous avons fait une campagne de sensibilisation pour donner des trucs et astuces aux élèves afin de réduire leur empreinte énergétique. En premier lieu, nous avons reçu la conférencière Anne-Marie Asselin de l’organisme Jour de le Terre pour nous en apprendre davantage sur le sujet. Par la suite, nous avons fait une semaine de défi «lunch écologique». Cela consistait à ne pas apporter de contenants jetables et d’utiliser ses propres ustensiles lavables. Les déchets et la production gigantesque d’emballages que nous produisons actuellement sur Terre nécessitent des ressources, mais aussi énormément d’énergie. Les éviter peut nous faire grandement améliorer notre empreinte énergétique. Finalement, nous avons fait plusieurs petits projets de moins grande envergure, mais toujours dans le but de sensibiliser les autres. L’article que vous lisez en ce moment en est un exemple parfait !

Suite à notre campagne de sensibilisation, le Collège Citoyen a été sélectionné comme finaliste dans le concours offert par Jour de la Terre, dans le cadre du programme Carbure à l’efficacité. Nous continuons nos efforts en soumettant un projet de développement durable qui nous permettra d’économiser davantage d’énergie!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.