Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 janvier 2015 - 15:00 | Mis à jour : 15:01

Les enjeux de 2015 à Laval

Fanny Arnaud

Par Fanny Arnaud, Journaliste

Toutes les réactions 4

« Quels seront les dossiers importants à Laval en 2015 ? »

C’est la question que L’Écho de Laval a posé à Francine Charbonneau, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de Laval.

Autoroute 19

Parmi les dossiers importants, Mme Charbonneau pointe en premier l’autoroute 19 dont le parachèvement devrait, selon elle, fluidifier le transport pour les familles de Laval.

Boisés

Elle parle également de la volonté d'entretenir les boisées de l’île Jésus et les trois grandes îles.

« Laval est une ville périurbaine avec 30% de terres agricoles que la Ville doit préserver », dit-elle.

Tourisme

Selon Mme Charbonneau, le tourisme d’affaires à Laval va relever de beaux défis en 2015.

« Ce n’est pas un tourisme d’aventure ou de plein air mais très relié aux congrès », dit-elle.

Éducation et santé

« On s’assure que les gens de Laval aient le meilleur service possible. »

Mme Charbonneau explique que la Cité de la santé est toujours en évolution, par ailleurs elle dit vouloir plus de place en Centres de la petite enfance (CPE).

« Les parents ne doivent pas se demander s’ils auront une place mais quel type de place ils veulent », précise-t-elle.

Le Collège Montmorency souhaite également se développer.

« Le défi est de combiner le nombre d’élèves qu’on veut accueillir à celui qu’on peut accueillir», dit la ministre.

50e anniversaire

Enfin, Mme Charbonneau a mentionné le 50e anniversaire de Laval, un événement qu’elle qualifie de « fort intéressant ».

Selon elle, avec les célébrations du 50e, « Laval va pouvoir prendre ses lettres de noblesse comme ville active avec des citoyens engagés ».

 

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactions
  • Disons que c'est mal commencé avec toutes les coupures et les hausses de frais de toutes sortes que le gouvernement Couillard nous a enfoncé et continue a nous enfoncer dans la gorge. Il me semble que la population n'a pas voté pour ça. Et dire qu'on a encore trois et demi à endurer ce gouvernement.

    Pierre L'Heureux - 2015-01-02 22:13
  • Comment cette ministre peut parler des C.P.E. sans être gênée des actions qu'elle a décidée de prendre avec son austérité. La 19 ça fait des années de pouvoir que les libéraux en parlent mais il n'y a toujours aucun résultat de réussite. Les libéraux Lavallois sont des grands parleurs et de petits faiseurs. Demandez donc à la ministre s'il n'est pas exact que les consultations des spécialistes de la Cité de la Santé ont été diminués pour sauver de l'argent.

    Jean Cooke - 2015-01-03 07:47
  • Je suis fort étonnée des propos de la ministre. Pour moi, le parachèvement de l'aoroute 19 est un dossier qui profitera davantage aux villes avoisinantes de Laval. Nous avons besoin notamment d'améliorer la rapidité du transport en commun, de plus de pistes cyclables et de rafistoler nos infrastructures récréatives et sportives. Je suis en désaccord avec la perception de la ministre qui qualifie Laval d'une ville périurbaine. Certes, nous sommes différents de Montréal. Est-ce nécessairement le seul modèle urbain? J'invite la ministre à venir faire un tour chez nous pour constater que nous vivons dans une réalité urbaine, dotée de bouchons de circulation!

    Martine - 2015-01-03 13:07
  • Je ne partage pas la rengaine du tout il y est beau nous sommes gentils.Primo pourquoi ne pas voir a la Zone agricole...a sa réalité. 4,000 petits terrains cadastré en zone verte non cultivé longe 3,000 maisons avec fosse septique au bord des rivières (pollution de l'eau probable).Elles sont parralèle a la zone agricole ou les propriétaires spéculateurs louent leur gros terrains au cultivateurs.(Ville de Laval,Saputo,et autres gros bonnet) spéculant entre eux augmentant ainsi la valeur non reglementer des terres agricoles.De plus 55% au maximum peut être cultiver de l'aveu même des agriculteurs qui ne veulent pas des petits terrains non cultivable en zone de remembrement.(Echec de AGRIIL).Le savoez vous l'agricul;ture depuis 50 ans c'est améliorer et on cultive maintenant à l'année même en hauteur d'édifice rentablement. En voulez vous des réformes madame demander en qu'il s'agisse d'un registre des logements au code de logement à Laval entre autre et etc..etc...pensez donc aux citoyens et à leur prospérité et non à l'austérité... à leur avenir et non à leur devenir assujetie.Vous avez là dans l'exemple des petits terrains 1 milliard en parc immobilier qui dort à Laval (4,000terrains a 250,000$ en évaluation)en voulez vous de l'argent...Agissez.

    jacques pilon - 2015-01-06 22:36