Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 septembre 2016 - 10:58

L'opposition réagit au réaménagement du futur "centre-ville" de Laval

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 3

Le conseiller municipal du parti d'opposition Parti Laval et spécialiste en gestion Jean Coupal, remet les pendules à l'heure concernant le réaménagement du centre-ville lavallois au coût de 25 M$, annoncé hier par le parti du maire Marc Demers. 

Investissement critiqué
Pour M. Coupal, le réaménagement du "centre-ville'' est un gaspillage de fonds publics, puisque les infrastructures existantes ont moins de 10 ans. Le conseiller de l'opposition y voit plutôt un avantage économique pour les promoteurs commerciaux, et non pour les citoyens lavallois. 

"C'est encore une dépense payée par les Lavallois qui profitera essentiellement aux promoteurs commerciaux qui ont conclu des ententes suites aux négociations de la Place Bell', a expliqué M. Coupal. 


Un centre-ville mal positionné
Le conseiller de Souvenir-Labelle se questionne sur les motifs qui ont déterminé l'emplacement de ce centre-ville. M. Coupal est d'avis que le développement urbain qui se fera aux abords du métro convient plus aux résidents Montréalais qu'aux Lavallois eux-même, tout en soulevant la problématique de la proximité des écoles et l'absence de travailleurs. 

"Cet emplacement n'est pas propice à devenir un véritable centre-ville à échelle humaine. Le parc sera pratiquement soudé à l'autoroute, un secteur qui est emprunté par les Lavallois qui vont à Montréal et vice-versa, il ne permet pas un déplacement interne sur l'île. La population sera fluide et pas assez de travailleurs s'y concentreront pour qu'on considère qu'il s'agit du centre-ville des Lavallois", a poursuivi M. Coupal. 

Absence d'écoute de la volonté citoyenne
Le conseiller municipal du secteur visé et représentant de Parti Laval Pierre Anthian, s'est exprimé sur la problématique de stationnement ressentie par les résidents de Laval-des-Rapides. Pour M. Anthian, ce réaménagement n'a pas du tout pris en considération les demandes des résidents. 

"Quiconque connaît minimalement Laval-des-Rapides connaît le problème grandissant du stationnement. Le Centre-Ville de Laval doit orienter aussi ses investissements pour permettre non seulement aux gens venant de l'extérieur de profiter du centre-ville, mais aussi à ses propres résidents de jouir d'une qualité de vie "à échelle humaine", a commenté M. Anthian. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactions
  • 25$M pour une nouvelle bretelle d'accès[ tout en en éliminant une autre], une rue fermée remplacées par de belles briques, quelques arbre et un nouveau trottoir..je ne sais pas comment le maire se présenter devant les journalistes et parler fièrement de cette (nouvelle) dépense folle sans avoir honte!

    Un projet vraiment "d'aménagement du 21e siècle" ?? Je ne vois rien ici qui montre une convivialité de quartier. Trois à cinq événements par an ne font pas une place publique, ni le remplacement de l'asphalte de la rue fermée par de belles briques pour marcher dessus. Cette rue ne contient aucun des six critères d'une place publique. Place propice par contre pour des manifestations venues de Montréal, bye bye place Émilie Gamelin!

    Il est farfelu d'éliminer la bretelle 15sud: elle sert à décongestionner les autres routes menant à la 15 sud...

    alainlecompte - 2016-09-16 15:04
  • Vraiment bizarre comme argument de cette opposition. Je ne comprends pas pourquoi une opposition doit s'opposer sur tout les sujets. Presentement a cause de ces elus comme l'opposition, Laval est une ville tout croche sans direction, un nouveau centre ville est un bon point de depart afin de se sortir du bordel des 20 dernieres annees.

    pat - 2016-09-16 15:42
  • Une architecture questionnable, un emplacement de centre d'achat avec autoroute congestionnée, création d'îlots de chaleur. Un centre-banlieue quoi!

    Big Bill - 2016-09-20 22:31