Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 octobre 2016 - 15:48

« Un autre cafouillage de l’administration Demers! » - Jean-Claude Gobé

Manque de coordination dans l’exécution des travaux à Laval

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 3

Le chef de l’Opposition officielle et chef d’Action Laval, Jean-Claude Gobé, dénonce le manque de coordination entre les différents partenaires dans l’exécution des travaux municipaux, donnant pour exemple de nouveaux travaux sur la chaussée nouvellement refaite du Boulevard Daniel-Johnson au coin du Boulevard du Souvenir, presque immédiatement après sa finition. « Ce manque de coordination engendre des frais supplémentaires importants dont le financement est pigé à même les poches de l’ensemble des citoyens ! », a indiqué Jean-Claude Gobé.

Coordination dans l’exécution des travaux 
Pour Jean-Claude Gobé, un constat simple doit être fait : Laval exécute des travaux supplémentaires en raison d’un manque de coordination entre les différents partenaires. Il est donc possible que des travaux de pavage soient exécutés un jour, mais que le jour suivant la chaussée soit de nouveau éventré pour le passage de fils ou de services ;  « Ce manque de coordination engendre des frais supplémentaires importants dont le financement est pigé à même les poches de l’ensemble des citoyens ! Pourquoi exécuter un travail si un partenaire est pour venir le défaire ensuite? », a indiqué le chef de l’Opposition officielle.          

L’exemple du coin Daniel-Johnson et du Souvenir
Pour le chef de l’Opposition officielle, « la goutte qui a fait déborder le vase est qu’on éventre la chaussée neuve au coin des Boulevards Daniel-Johnson et du Souvenir ». 
Rappelons en effet qu’en vertu du règlement L-11728, des travaux importants (d’un peu plus de trois millions de dollars) de réaménagement du Boulevard du Souvenir ont occasionné cet été de la forte circulation et une baisse de l’achalandage de plusieurs commerces riverains. Le tronçon entre les Boulevards Saint-Martin et du Souvenir a été rouvert dans les dernières semaines, selon Jean-Claude Gobé, « au grand soulagement des automobilistes qui vivaient là un véritable calvaire de sa fermeture partielle ». Mais ce soulagement n’a été que de courte durée, alors que cette semaine, la chaussée a été éventrée à nouveau pour des travaux exécutés par Hydro Québec et qu’il est à prévoir, éventuellement, d’autres travaux pour l’enfouissement de ceux restants accrochés aux poteaux. « D’un côté nous prenons les citoyens en otage et de l’autre nous les forçons à payer pour des travaux subséquents qui auraient pu être faits lors du chantier principal ! C’est tout à fait inacceptable ! »

« Il ne faut pas être dupe : alors qu’au Conseil municipal le maire, Monsieur Demers, vantait la coordination entre la ville et ses partenaires, nous voyons de façon évidente que ce n’est pas le cas! Un autre cafouillage de son administration! », a-t-il conclu.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactions
  • Tout à fait d'accord concernant les poteaux d'Hydro Québec en plein centre. La Ville m'a confirmé qu'ils seront déplacés ultérieurement. Pourtant l'asphalte a été faite autour des poteaux et le gazon étendu, ce sera à refaire. La Ville me répond que Hydro Québec n'est pas au même rythme et diapason, mais ce sont les citoyens qui paieront en double et entre temps les poteaux sont d'une belle laideur !!!

    Lulula - 2016-10-07 01:07
  • Monsieur le maire, plus ça change, plus c'est pareil. Daniel-Jomhson et Souvenir, quelle farce, des coupes pour alimenter les lampadaires au centre du boul. Où sont les ingénieurs ou les enveloppes brunes. Quel mépris du citoyen.

    André - 2016-10-07 17:33
  • Depuis plus d'UN an le boul Daniel Johnson n est pas éclairé. Pour les citoyens qui utilisent ce boul, a pied ou en voiture, c est inacceptable. Pourquoi ?

    Jocelyne - 2017-09-14 09:42