Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 décembre 2016 - 13:51

Le projet de loi de député n° 693 est adopté à l’unanimité

Jean Habel ouvre la voie à la jeunesse au sein des conseils d’administration des sociétés d’état

Par Salle des nouvelles

Le député de Sainte-Rose, Jean Habel est extrêmement fier de l’adoption à l’unanimité de son projet de loi public de député, le projet de Loi n° 693. Ce projet de loi vise à modifier la Loi sur la gouvernance des sociétés d’État afin de favoriser la présence de jeunes au sein des 23 conseils d’administration des sociétés d’État. Selon les mesures proposées le gouvernement sera tenu de nommer sur le conseil d’administration de chaque société d’État au moins un membre âgé de 35 ans ou moins au moment de sa nomination. Chaque société d’État dispose d’un délai de transition de 5 ans pour se conformer à cette disposition législative.
 
« Notre gouvernement envoie le message clair à la jeunesse du Québec qu'elle a définitivement sa place parmi les décideurs d’aujourd’hui. Ce projet de loi met en lumière l’importance d’inclure les jeunes dans les processus décisionnels et passe de la parole aux actes avec une volonté législative concrète », a affirmé Jean Habel, député de Sainte-Rose.
 
Le projet de loi vient bonifier l’article 43 de la loi qui stipule déjà que les conseils d’administration doivent être le reflet de l’identité culturelle et à parité entre les hommes et les femmes. Ce projet de loi vise quant à lui à rajouter un aspect démographique à la Loi sur la gouvernance des sociétés d’État afin de favoriser la présence de jeunes au sein des conseils d’administration.
 
« C’est avec fierté, à titre de jeune parlementaire d’avoir été la voix de ma génération pendant le cheminement de ce projet de loi. L’adoption à l’unanimité vient témoigner de l’importance à établir une plus grande équité entre les générations. Depuis le tout début, de nombreux groupes ont démontré leur appui au projet de loi 693. Tout comme l’ensemble des parlementaires, ils sont convaincus que ce projet de loi apportera un vent de fraîcheur à l’ensemble de la société », a conclu le député.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.