Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 janvier 2017 - 10:09

Une aide financière pour la revitalisation du patrimoine bâti lavallois

Par Salle des nouvelles

Fière du patrimoine bâti qui compose son territoire, la Ville de Laval est heureuse d’annoncer l’adoption d’un nouveau programme visant à en favoriser la préservation. Ce programme permettra aux propriétaires d’édifices identifiés comme des bâtiments patrimoniaux au règlement de zonage L-2000 et au plan de zonage de la Ville de Laval de se prévaloir d’une subvention pour des travaux de rénovation ou de restauration.
 
« Laval compte plusieurs centaines d’édifices patrimoniaux répartis sur tout le territoire de l’île Jésus. Ces bâtiments sont les témoins de notre passé et nous croyons qu’il est important de contribuer à leur revitalisation. Par le fait même, nous veillons également à leur préservation », a soutenu a soutenu Virginie Dufour, membre du comité exécutif et conseillère du district de Sainte-Rose. « L’adoption de ce règlement s’inscrit en ligne droite avec la vision stratégique pour Laval en 2035, qui confirme notre souhait de faire de Laval une ville toujours plus "séduisante de nature" », a conclu madame Dufour.
 
Aide financière
Les propriétaires d’un bâtiment patrimonial qui répondent aux critères d’admissibilité et désirant effectuer des travaux de revitalisation peuvent faire une demande d’aide financière et recevoir l’équivalent de 40 % des coûts admissibles, jusqu’à concurrence de 12 500 $. Le montant minimal des travaux admissibles est de 5 000 $ par bâtiment patrimonial.
 
En plus d’assurer la préservation et la mise en valeur du patrimoine bâti de la ville, ce programme vise à améliorer la qualité des interventions de revitalisation sur les bâtiments à valeur patrimoniale. Le règlement entrera en vigueur le 25 janvier 2017. Les conditions d’admissibilité ainsi que la procédure pour le dépôt des demandes d’aide financière seront alors mises en ligne sur le site Internet de la Ville.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.