Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 février 2017 - 14:39

Le Parti Laval critique l'annonce du « nouveau règlement municipal concernant les animaux »

Par Salle des nouvelles

Les conseillers du Parti Laval Pierre Anthian, Jean Coupal et Michel Trottier, critiquent l’annonce « hâtive » du nouveau Règlement municipal concernant les animaux, annoncé ce matin à l’hôtel de ville par le maire Marc Demers.

Annonce hâtive
Les conseillers du Parti Laval dénoncent que ce nouveau règlement soit annoncé avant même d’avoir été adopté au conseil de ville. De plus, les conseillers de l’opposition revendiquent le droit aux citoyens de s’exprimer et d’être consultés avant d’adopter une nouvelle réglementation qui bouleversera la possession d’animaux à Laval.

« Les citoyens devraient être en mesure de s’exprimer et de participer aux échanges de la nouvelle réglementation sur les animaux et non se faire imposer un règlement préparé sans consultation », a commenté le chef de la formation politique, Michel Trottier. 

Nouvelles mesures 
Contrairement à l’ancien règlement, les propriétaires de chats devront dorénavant se munir d’un permis pour les chats d’une valeur de 15$. Le nouveau règlement prévoit également l’obligation pour tous les chats et les chiens sur le territoire de Laval de porter la médaille de la municipalité, d’être micropucés, stérilisés, et vaccinés contre la rage.

« Ces frais supplémentaires pour les permis de chats s’ajoutent aux hausses de taxes des dernières années dont les citoyens n’avaient vraiment pas besoin » selon Jean Coupal. 

« Selon une présentation faite aux élus, il y aurait environ 60 000 chats à Laval. À 15$ la licence, c’est pratiquement un million de plus que l’administration Demers va chercher dans les poches des citoyens. », a commenté M. Anthian


Le Parti Laval a publié sur son site web le nouveau règlement pour informer la population, et a lancé un sondage en ligne pour permettre aux citoyens de s’exprimer sur les dispositions de la nouvelle réglementation. 

Le nouveau règlement devrait être entériné par le conseil de municipal du 14 mars prochain. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.