Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 mars 2017 - 09:56 | Mis à jour : 10:00

Des bonifications seront proposées au prochain conseil municipal

Projet de règlement concernant les animaux à Laval

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 2

Le 28 février dernier, le comité exécutif de la Ville de Laval a entériné quelques bonifications au projet de règlement concernant les animaux (L-12430). Ces bonifications seront soumises au conseil municipal du 14 mars prochain.
 
« Nous sommes très fiers de ce règlement qui place Laval à l’avant-garde de la gestion animalière. Les experts ont été unanimes à en reconnaitre la qualité » a déclaré Sandra Desmeules, membre du comité exécutif chargée de piloter ce dossier. « Le projet de règlement a suscité beaucoup d’intérêt. Des citoyens et des conseillers municipaux nous ont proposé des améliorations dont nous avons tenu compte » a-t-elle poursuivi.
 
Les articles du règlement qui seront modifiés concernent la tarification, le micropuçage et la vaccination.
 
Coût des permis
La gestion animalière dans une ville comme Laval comporte des coûts importants. Il en découle des responsabilités qui incombent à toute la collectivité. L’an dernier, la Ville a recueilli près de 2 000 chats et plus de 400 chiens. Ceci implique l’hébergement des animaux, leurs soins et la recherche de leur gardien. Malheureusement, une très grande proportion de ces animaux est euthanasiée. On estime les coûts de ces opérations à près d’un million de dollars par année. « Nous considérons que ces coûts doivent être partagés équitablement entre les citoyens et les gardiens d’animaux; la tarification réalise cet objectif » a indiqué Mme Desmeules. 
 
La Ville demande désormais aux gardiens de chats de contribuer équitablement aux coûts de la gestion animalière. Afin d’encourager l’enregistrement des animaux, la médaille pour les chats sera gratuite en 2017, elle coûtera sept dollars en 2018 et quinze dollars en 2019 au moment de l’ouverture du centre animalier.
 
Rappelons que le coût moyen de 17 villes comparables à Laval qui exigent une licence pour les chats est de 23 $.  Finalement, la ville maintiendra la gratuité pour les gardiens d’animaux âgés de plus de 65 ans.
 
Par ailleurs, les normes et les pratiques ont évolué dans le sens du bien-être animal. C’est pour ces raisons que la ville construira un centre animalier dont l’ouverture est prévue en 2019 au coût de 15 millions. 
 
Micropuçage
Une modification au projet de règlement rendra obligatoire le micropuçage dans 2 ans, soit le 1er janvier 2019, afin d’offrir un meilleur délai aux gardiens d’animaux et de synchroniser cette mesure avec la mise en service du centre animalier. Rappelons que la micropuce facilite et accélère grandement l’identification des gardiens d’animaux en plus d’éviter des euthanasies inutiles.
 
Vaccination
Une modification au projet de règlement fera en sorte que la vaccination contre la rage ne sera pas obligatoire. Des mesures incitatives proposées par la Ville viendront favoriser cette pratique.
 
Rappelons en terminant que toutes les autres dispositions du projet de règlement présenté le 7 février demeurent inchangées, pour le plus grand bien-être des animaux et pour la sécurité des citoyens.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactions
  • La ville de Laval devraient nous permettre d aller au poste communautaire de la police pour acheter nos licences ou envoyer des agents caniens a domicile.C est complique d aller a la ville(pas d auto)...

    mario - 2017-03-08 07:29
  • Enfin ils ont compris!

    En passant, à Montréal la licence est 10$ moins un rabais de 5$ si le chat est micro-pucé. Mais si c'est pour financer un centre pour les animaux, je n'ai pas de problème avec ça.

    Diane - 2017-03-13 14:20