Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 mars 2017 - 08:47

Brunch annuel du Mouvement lavallois – équipe Marc Demers

Mobilisation politique d’envergure à Laval

Par Salle des nouvelles

Plus de mille personnes ont assisté aujourd’hui au brunch annuel du Mouvement lavallois – équipe Marc Demers. L’activité s’est tenue à guichet fermé. 

« Il est évident que notre parti exerce une immense force d’attraction. Les citoyens nous appuient massivement et ils nous expriment leur satisfaction à l’égard du redressement qu’a connu Laval depuis 3 ans. Je prends ça comme un vote de confiance » a commenté le maire Demers en marge de l’événement. 

« Nous sommes en mode pré-électoral et nous consacrons toute l’énergie nécessaire pour obtenir un mandat fort le 5 novembre prochain. » a-t-il poursuivi.   
  
« Il reste des investitures à compléter dans quelques districts. La quantité de candidats de qualité est impressionnante. Ce seront les membres qui désigneront leurs candidats et le choix sera difficile » a commenté le président du parti, Éric Morasse, qui sera incidemment candidat à l’élection dans le district de Saint-François.      

Voir loin ; voir grand 
Le chef du parti a dévoilé le programme politique du Mouvement lavallois – équipe Marc Demers. Ce programme élaboré à la suite d’une vaste consultation citoyenne offre un regard prospectif sur le développement de Laval au cours des 20 prochaines années. C’est de cette vision que découlera la plateforme électorale dont le dévoilement se fera en cours d’année.  

« Nous nous sommes branchés sur les citoyens pour partager leur vision du Laval de demain.  Il en ressort la volonté d’obtenir des services de qualité, de prospérer, de profiter d’un milieu qui valorise la nature et de vivre au sein d’une communauté inclusive et dynamique » a résumé le chef du parti et maire de Laval, Marc Demers.  Ceci se fera en respectant la capacité de payer des citoyens.  Il faudra aussi parvenir à un juste équilibre entre le développement des équipements communautaires à l’échelle des quartiers et la nécessité d’offrir à l’ensemble des citoyens des infrastructures à la hauteur de la troisième ville en importance au Québec.   

Un bilan impressionnant
Le fondateur du parti et maire suppléant, David De Cotis, a quant à lui fait le bilan de trois années sous l’administration Demers. « Nous avons tenu notre promesse de remettre la Ville en ordre. Nous l’avons fait et ce redressement nous a même valu deux prix, un de l’Institut d’administration publique du Québec et un autre de l’Union des municipalités du Québec. Le transport en commun s’est amélioré et il est maintenant gratuit pour les aînés, l’environnement est mieux protégé et l’économie est florissante. Nous avons réalisé ces développement en maintenant un niveau de taxation moyen de 1,6 %, sous l’inflation projetée.» a-t-il conclu. 
Le parti projette de nombreux événements publics au cours des mois à venir dont une grande tournée des élus.   

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.