Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 avril 2017 - 10:18

Le début de la fin de l’anarchie à Laval

L’administration Demers fait entériner par le Conseil municipal un règlement limitant la hauteur des bâtiments à Laval

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Le conseil municipal a adopté plusieurs résolutions importantes pour les citoyens lavallois lors de sa séance du 4 avril. Le maire Marc Demers souhaite en souligner deux particulièrement bénéfiques. 

Hauteur maximale des bâtiments
À Laval, il n’y a jamais eu de limites à la hauteur des bâtiments. Des tours pouvaient émerger n’importe où sur le territoire et créer des ensembles hétéroclites. Le règlement adopté hier soir corrige cette situation. En effet, des règles claires viennent maintenant limiter la hauteur des nouveaux bâtiments. « Laval se donne des règles d’urbanismes modernes afin de créer des milieux de vie intéressants. C’est la fin de l’anarchie et le début du développement planifié à Laval » a déclaré le maire Demers en marge de cette annonce. 

Un des effets recherchés est de dessiner un centre-ville aux volumes harmonieux. Ce quartier central couvre un vaste territoire qui englobe le Carrefour Laval, la Cité de la Biotech, le Collège Montmorency entre autres. Les hauteurs permises dans le périmètre du centre-ville augmentent graduellement passant de six étages en périphérie, près des zones résidentielles, puis à 10 , 15 et 25 étages jusqu’au cœur du nouveau quartier ou les bâtiments pourront excéder vingt-cinq étages. « Un quartier emblématique axé sur le divertissement, la culture et les affaires prend forme à Laval. Nous voulons en faire un lieu invitant, stimulant et beau » a ajouté le maire Demers.  

Cette approche contribuera à créer un environnement qui respecte les zones résidentielles existantes tout en permettant de créer un ensemble urbain cohérent. Les occasions de développement resteront nombreuses et les nouvelles constructions seront érigées dans un environnement de qualité.  

Il en va de même dans les vieux quartiers ou les hauteurs maximales varieront de 6 à 8 étages, dans le respect du cadre bâti. Le règlement voté hier est intérimaire jusqu’à l’adoption du nouveau schéma d’aménagement. Dans l’intervalle, des modifications resteront possibles. 

Apaisement de circulation  
Les citoyens veulent des rues sécuritaires. Sous recommandation du comité exécutif, le Conseil municipal a adjugé deux contrats d’un montant d’une valeur de 7,5 millions pour l’implantation des systèmes d’analyse de la circulation dans le but d’instaurer les mesures d’apaisement les plus efficaces et sécuritaire possibles. « Les Lavallois tiennent à un milieu de vie paisible. La circulation automobile constitue l’un des irritants qui nous est les plus souvent rapporté. Nous prenons cette préoccupation au sérieux et nous mettons en place des moyens importants pour répondre aux attentes des citoyens envers des quartiers paisibles et sécuritaires » a mentionné le maire en saluant le travail des élus municipaux membres du comité de circulation, Virginie Dufour et Sandra Desmeules.      

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Très déçue de voir que l'on va construire une tour de 26 étages à côté du Maritime. Je demeure du côté ouest du Maritime face à un Boisé et je
    suis très déçue à l'idée que la Ville de Laval va peut-être un jour
    décider de couper les arbres du boisé pour encore construire des Condos.
    De grâce cessez de couper les arbres

    Laval nature - 2017-07-13 20:00