Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 avril 2017 - 09:49

L’Hôtel de Ville prioritaire devant les espaces collectifs

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Le chef du Parti Laval et conseiller municipal de Fabreville, Michel Trottier, dénonce des dépenses supplémentaires reliées à l’aménagement du parterre de l’Hôtel de Ville, qualifiée incorrectement selon lui de « Place publique ».

L’aménagement du parterre de l’Hôtel de Ville et de sa fontaine s’est chiffré à une dépense de 2,3 M$ entièrement financée par les contribuables.  Malgré les nombreuses critiques de M. Trottier à l’égard de ces travaux, le comité exécutif de la Ville de Laval a octroyé au cours des derniers mois deux contrats d’une valeur totale de 51 710 $ afin de faire l’acquisition d’une oeuvre numérique et du matériel pour la projeter sur les murs de l’Hôtel de Ville.

Innover prioritairement pour les citoyens 

Pour le chef du Parti Laval, les projets créatifs pour animer les lieux communs doivent être prioritairement offerts dans les lieux fréquentés par les citoyens.  Une condition que ne remplit pas selon lui le terrain de l’Hôtel de Ville.

« M. Demers a dédié une place publique dans un lieu inadéquat à des citoyens qui ne l’ont pas demandé. L’Hôtel de Ville est un bâtiment administratif logeant la direction générale, les élus et la salle du conseil. Mise à part la présence de citoyens aux assemblées du conseil municipal, cet endroit n’est pas fréquenté. Les projections numériques et l’aménagement de place publique doivent se faire à proximité des grands flux de piétons et des espaces de vie collectifs.» Stipule M. Trottier.

Fausse Place publique 

Dans un précédent communiqué, le maire Marc Demers justifiait les dépenses reliées à l’aménagement de l’Hôtel de Ville en expliquant que « Les Lavallois nous ont dit vouloir davantage de places publiques et d’animation, c’est ce que nous leur offrirons aux abords de l’hôtel de ville qui est ni plus ni moins que leur maison ».

Or, pour M. Trottier, il est clair que le terrain de l’Hôtel de Ville ne possède pas les critères permettant de le qualifier de « Place publique ».

« Le principe de densification des secteurs résidentiels a pour but d’offrir, dans un environnement délimité, ce dont une collectivité a besoin pour répondre à ses besoins. La place publique de l’Hôtel de Ville ne répond en rien à ces critères. Une place publique se situe sur une avenue majeure près d’un arrêt de bus ou d’une station de métro et ayant un grand flux de piétons. Cette dépense inutile du maire ne correspond en rien à cette définition, » constate Michel Trottier.

M. Trottier et son Parti, le Parti Laval – Équipe Michel Trottier, s’engage à créer des espaces de vie collectifs accessibles pour les citoyens. Le Parti entend annoncer les axes de sa campagne dans le cadre d’un cocktail, le 29 mai prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Bonjour,
    Tout ce que je peux dire, le maire aime dépenser pour lui même. Il se fout carrément des citoyens. Encore une dépense inutile. Au lieu de dépenses qu'il nous donne un crédit sur nos taxes. Il a même gardé l'argent récolté du maire Vaillancourt, il aurait pu au moins la redistribuer aux citoyens, pas s'en servir à ses fins, pour de l'aménagement visuelle. Je peux vous dire qu'il n'aura pas mon vote aux prochaines élections.

    Francine - 2017-04-20 10:31