Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 juin 2017 - 11:27

Projet de loi 137 : le REM

«La meilleure conception du projet passe nécessairement par la concertation des municipalités, c’est dans l’intérêt de tous nos citoyens » Marc Demers

Par Salle des nouvelles

Le chef du Mouvement lavallois et maire de Laval, Monsieur Marc Demers, a porté aujourd’hui les préoccupations citoyennes aux audiences publiques de la Commission des Transports et de l’environnement au regard du projet de loi 137, Loi concernant le Réseau électrique métropolitain.
Outre le fait que Laval a plaidé pour une meilleure concertation entre les municipalités et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CPDQ) maître d’œuvre du projet du Réseau électrique métropolitain, le maire de Laval a fait valoir le point de vue des citoyens qui désirent conserver leur qualité de vie.  

«Monsieur le maire a mis l’accent sur l’importance de laisser les négociations se poursuivre avec la Caisse, tout en demandant qu’un processus d’arbitrage soit instauré afin de garantir aux citoyens un respect de leur milieu de vie. Je suis très satisfait qu’on ait pu faire entendre notre position et la volonté de l’administration lavalloise de diminuer les impacts de cette nouvelle infrastructure» a soutenu Nicholas Borne, conseiller municipal de Laval-les-Îles.

Essentiellement, les propos du maire Demers ont porté sur les pouvoirs accordés par le projet de loi 137 à la CPDQ, les mesures d’insertion dans les quartiers lavallois, la mission et l’autonomie de l’association régionale de transport et enfin, sur l’arrimage entre le transport et l’aménagement du territoire.

«Encore une fois, nous agissons comme gouvernement de proximité avec nos citoyens, en prenant fait et cause pour leurs préoccupations légitimes concernant leur environnement. Je vais continuer d’accompagner mes citoyens dans ce dossier de manière à ce que l’installation du REM ait le moins d’impacts indésirables possibles dans la communauté» a conclu le conseiller de Laval-les-Îles, Nicholas Borne, membre du Mouvement lavallois Équipe Marc Demers.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.