Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 juin 2017 - 11:09

Robert Bordeleau, ancien chef du PSC, rallie les rangs d’Action Laval – Équipe Jean-Claude Gobé et sera candidat dans Fabreville

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Robert Bordeleau, ancien chef et fondateur du Parti au Service du Citoyen, PSC, parti d’opposition pendant 15 ans (aujourd’hui fermé) face à l’ancien maire Gilles Vaillancourt, rejoint les rangs d’Action Laval – Équipe Jean-Claude Gobé et sera candidat au poste de Conseiller municipal dans le district de Fabreville. « C’est un grand plaisir pour moi de présenter dans l’équipe de mon parti celui qui a dénoncé pendant plus d’une décennie les agissements de l’ancienne administration », a déclaré Jean-Claude Gobé, chef du parti Action Laval et chef de l’Opposition officielle à la Ville de Laval.

« Joindre l’équipe de M. Gobé est pour moi rejoindre un parti qui correspond à mes valeurs : celle d’une équipe qui place le citoyen d’abord », a déclaré Robert Bordeleau ; « c’est ce que j’ai toujours prôné, me présenter avec Action Laval est donc la suite naturelle de mon parcours politique à Laval. Avec un chef aussi expérimenté et connaisseur des enjeux locaux et métropolitains, les Lavallois auront une administration à la hauteur de leurs attentes et je suis très content d’y prendre part ! ».

En tant que candidat dans Fabreville, Robert Bordeleau s’engage à être au service de tous les citoyens : « je m’engage à être un élu rassembleur dans les quartiers qui forment le district, de Fabreville à Champfleury, sans oublier le secteur industriel qui a grand besoin que l’on s’occupe de lui ! ».

Rappelons que Robert Bordeleau, en tant que candidat à la mairie en 2013, a reçu près de 12 600 votes, soit 10,86 % des suffrages exprimés. « J’exprime toute ma confiance en M. Bordeleau et au nom de l’équipe, lui souhaite la bienvenue ! Tous les gens de bonne volonté qui veulent servir leurs concitoyens sont bienvenus ! », de conclure le chef d’Action Laval – Équipe Jean-Claude Gobé.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Une chance que le ridicule ne tue pas! Robert Bordeleau n'a jamais réussi à se faire élire au conseil de ville de Laval,tout comme Jean-Claude Gobé. Quant à leur désir de "servir leurs concitoyens" ont peut en douter...tout ce qui les intéresse, c'est d'obtenir une "job" au sein de l’administration municipale.

    Citoyen réaliste - 2017-06-28 15:54