Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 juin 2017 - 14:16

La députée de Fabre remet trois médailles de l’Assemblée Nationale du Québec

Par Salle des nouvelles

Le mercredi 21 juin, la députée de Fabre, madame Monique Sauvé, a débuté une tradition en remettant trois médailles de l’Assemblée nationale à trois citoyens exceptionnels de son comté. Ainsi, Madame Dion, Madame Lebrun et Monsieur Frey ont reçu, avec émotion, cette distinction qui les honore.  

Madame Ginette Dion est bénévole depuis maintenant 33 ans dans sa communauté. Elle servit comme grande organisatrice pour les ainés et les familles au Club de l’âge d’or de Saint-Édouard.

Madame Nicole Lebrun a été reconnue pour son dévouement à la société Saint-Vincent-de-Paul de Ste-Dorothée, auquel elle se consacre corps et âme, comme présidente, depuis des années. 

Monsieur Mario Frey, directeur général de la Maison de la famille de Laval-Ouest, a démontré sa proaction à aider ses concitoyens, notamment par son support remarquable, ainsi que par l’aide alimentaire qu’il a fournie aux sinistrés des inondations 2017.

Madame Sauvé se voit particulièrement fière des citoyens de son comté pour leur dévouement à leur communauté : « J’ai été témoin de l’implication unique de ces citoyens. Aujourd’hui, je souhaite leur rendre hommage et je le fais avec émotions. »

Les Médailles de l’Assemblée nationale du Québec sont remises par les députés de l’Assemblée, en guise de reconnaissance aux personnes de leur choix lors d’accomplissement exceptionnel. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.